Le fort a ouvert ses portes pour la 20e fois !

Blog site archives Ce lundi 20 avril, le journal régional SUD OUEST publie un encadré sur Fort Boyard. Sur son site internet, un article plus complet et présenté. Le week end dernier, le Fort a retrouvé la vie après plusieurs mois de solitude... Voici l'article :

"FORT BOYARD VIENT DE ROUVRIR SES PORTES. Réception des travaux sur la plate-forme et préparation pour le tournage du célèbre jeu de France 2

Les pirates à l'assaut

 

Au premier plan, Yves Fougeroux, le gardien de Boyard. (Photo MCA)
Yves Fougeroux va passer sa première nuit de l'année au fort Boyard. Tout seul. Salarié de la société Le Scaphandre (La Rochelle), il est aussi gardien du fort : « J'ai déjà fait 300 et quelque nuits. Cela ne m'inquiète pas. De toute façon, si on a des angoisses, il ne faut pas venir ici. Le problème, c'est quand il fait mauvais. Les vagues passent au-dessus du fort qui vibre. C'est comme un tremblement de terre. »

En attendant de dormir ou d'écouter rugir le vent, Yves Fougeroux fait comme tout le monde en ce premier jour d'ouverture du fort : il vaque à des occupations diverses allant du nettoyage aux réglages de la nacelle qui permet aux visiteurs de débarquer.

Des visiteurs fort rares : Boyard est d'autant plus magique qu'il est inaccessible. Nul n'y entre, à l'exception des personnes qui, à des titres divers, travaillent pour l'émission de France 2 et, bien sûr, des participants au célèbre jeu. Quand les caméras quittent les lieux, au plus tard en juillet, Boyard ferme.

Fils et filles de...

Et puis, soudain, en avril, les pirates repartent à l'assaut. Producteur, plombiers, manutentionnaires, électriciens, cuisiniers, constructeurs de décors, le médecin réanimateur Philippe Boullard, l'infirmière urgentiste Sylvia Betreau se retrouvent un petit matin à la pointe de la Fumée, à Fouras. La plupart sont de Charente-Maritime.

C'est leur rentrée des classes. Depuis dix, quinze ans, voire davantage, ils travaillent ensemble. Et dans tous les corps de métiers, une nouvelle génération pointe son nez. Des fils et des filles de... Enfants, l'aventure de leurs parents les faisait rêver. Aujourd'hui, ils prennent le relais.

Un bateau, pas un plateau

« Les gens aiment revenir, explique le producteur Éric Buron. Nous sommes une famille de gentils pirates. Il y a une véritable solidarité. Nous sommes sur un bateau, pas sur un plateau de télévision de la plaine Saint-Denis. »

« Oui, confirme Maurice, chef électro, habitant de l'île d'Oléron, je viens avec plaisir depuis vingt ans. Ils ne peuvent pas se passer de moi. » Et d'ajouter en souriant : « Enfin... ça me plaît de le croire ».

Après la traversée en bateau, ils se lancent à l'assaut du fort. Avec un peu d'anxiété : la tempête a-t-elle laissé des traces ? Non. Les rafales de 1999 n'avaient pas affecté ce roc, celles de 2009 non plus. Même la vigie du père Fouras a résisté. En revanche, un sacré nettoyage s'impose. Au balai, à l'aspirateur, au nettoyeur à haute pression. Il faut laver les sols, les murs, par endroits couverts de mousse verte.

En quelques minutes, la troupe se disperse. Chacun retrouve sa place : installation électrique, téléphonique, destruction des anciens décors, construction des nouveaux, installation de la cuisine, de l'infirmerie... Ils sont 20. 30, dans quelques jours. Puis 80. Et enfin 120 pour le tournage, dans sept semaines.

Travaux

Dehors, Didier Loriou, du Conseil général, inspecte les travaux réalisés par la société Le Scaphandre, dirigée par Lucien Baron. 70 000 euros et deux mois ont été nécessaires pour réparer un caisson de la plateforme offshore. C'est nickel.

Une année, lors de cette réception de travaux, un flexible avait lâché : « Un des mecs avait été couvert d'huile hydraulique de la tête aux pieds, se souvient Didier Loriou. Sur le bateau, l'odeur était épouvantable. Pour la première fois, j'ai eu le mal de mer. J'étais comme un zombie. » "

Sources
Auteur : Marie-Claude Aristégui
Photo MCA

fort boyard fort boyard : les 20 ans fort boyard 2009 france 2 diffusion coulisses adventure line productions sud ouest

Ajouter un commentaire