Fort Boyard 2015 : Delphine Wespiser conserve son rôle

Blog indicatif blanche 2014Les informations sur la future saison 2015 sont très rare en cette fin janvier. Mais aujourd'hui, c'est Delphine WESPISER qui a ouvert le bal, en annonçant sur France 2 dans l'émission L'histoire continue, qu'elle conserve son rôle de Blanche l'été prochain dans Fort Boyard. L'ancienne Miss France, désormais chanteuse, sera donc sur le fort pour une 3e saison consécutive...

Le personnage de Blanche vivra donc bien une 5e saison cet été à Fort Boyard. Pour le moment, nous ne savons pas si son rôle sera identique aux précédentes saisons, ainsi que la présence ou non de la Salle du Jugement.

Cyril ANDRÉ, qui incarne Mister Boo depuis 2013, devrait être aussi de la partie cet été, d'après des récentes publications sur les réseaux sociaux.

Avec ces deux reconductions annoncées par les principaux intéressés, Adventure Line Productions semble vouloir installer sur la durée les personnages et les comédiens qui sont arrivés ces dernières années.


Photo d'illustration | © FTV - Gilles Scarella

delphine wespiser fort boyard 2015 infos/nouveautes 2015 cyril andre

Commentaires (3)

Toadendo112
  • 1. Toadendo112 | 29/01/2015

Bonne Nouvelle ! Elle méritait bien de resté

hélium
  • 2. hélium | 29/01/2015

Bon, elle s'est quand même améliorée en 2014, donc pourquoi pas... sinon, je n'aurais pas non plus été contre une rotation d'actrice tous les ans pour le rôle de Blanche (comme ce qui se faisait entre 2011 et 2013), un peu à l'instar du "Père Fouras" suédois...
En tout cas, j'espère que l'on n'aura pas droit à un nouveau personnage "people" cette année... outre le fait que ça me dérange de voir des comédiens jouer avec leur propre identité comme Rovelli ou Vincent C, ils ont tous droit à une cinématique de présentation qui devient franchement lassante après la 3e fois.

mister min
  • 3. mister min | 29/01/2015

Je suis d'accord pourquoi Willy rovelli et Vincent c n'ont pas un autre nom que leur vrai. C'est trop cool que blanche reste interprété par Delphine weipiser

Ajouter un commentaire