Visite du Fort Boyard 2007 par Bertrand MARCEAU

Tout le monde a un rêve, mais ces rêves ne sont pas semblables
Certains rêvent de rencontrer leur idole, d’aller dans les plus beaux pays du monde... ou encore de gagner au loto !

Le 30 mai 2007, comme le dit si bien la marseillaise : "le jour de gloire est arrivé !"
Après 7 mois de démarche, de négociations, de mails ou encore de coups de téléphone, j’ai réussi à obtenir une visite du lieu qui me tient le plus à coeur : FORT BOYARD.

Ce jour-là en quittant mon domicile, le stress était à son maximum, surtout que le temps n’était pas très clément avec pluie et brouillard. En se rapprochant petit à petit de la mer, le temps s’est éclairci, j’étais quand meme soulagé.

Pointe de la fumée, 10h30
Le temps est gris, le fort est très visible, c’est marée basse. L’émotion est invraisemblable quand on pense que dans quelques minutes on sera sur le fort.

A ce moment précis, il est 12h23, on longe le quai de la pointe de la fumée, en direction du Sea Surfer, le coeur bat vite. Ce jour-là, Télé2Semaines a organisé une visite pour 6 enfants pour qui, eux aussi, aller sur le fort était leur rêve de toujours.
Pendant toute la traversée (9 km, 15 min) il n’a pas cessé de pleuvoir. Les vitres étaient embuées, on ne voyait rien au-delà. Impossible de voir à quelle vitesse le bateau se rapprochait du fort. Ce n’est que lorsqu’on était à 200m et que le bateau a viré pour en faire le tour, on a pu sortir sur l’avant du bateau pour pouvoir comtempler la forteresse.
On approche, on approche de la plate forme. La nacelle est déjà au dessus de l’eau, prête à nous receptionner.
Le transfert du bateau vers la plate forme, accrochée à la nacelle, fixée par un cable sur un gilet de sauvetage, à 5 mètres au dessus de l’eau, est un moment INDESCRIPTIBLE. On se demande si on rêve ou si c’est bien réel, depuis le temps qu’on en rêve.
En prenant cette image, je me suis rendu compte que la passerelle du saut à l’élastique est beaucoup plus proche de la plate forme que ce que l’on peut croire.
Quand on décortique la journée, le premier grand moment est celui-ci : on s’apprete a franchir la passerelle qui sépare le fort de la plate-orme. Cette passerelle de 25m m’a semblé être une éternité à traverser. Au bout de la passerelle, le fort est là, j’envoie le pied gauche, ça porte bonheur !
Mais avant cela, il a fallu décharger le reste des passagers dont la personne au parka rouge qui est, en fait Eric Buron, le directeur de production du jeu.
A la porte du fort, tout est là, la voix du Père Fouras, la musique du jeu : le coktail parfait pour se mettre dans le bain. Une fois la cellule 001 passée, c’est parti : tous les angles possibles à photographier sont permis. Cette photographie est la première que j’ai prise en posant le pied dans la cour du fort.
Les arcades sud du Rez de Chaussée
Le proscénium
La fontaine de Boyards
La vigie vue de la passerelle
L’alphabet de la salle du trésor
L’alphabet de la salle du trésor
Vue vers le sud depuis la cellule 106
Evidemment, en passant à proximité de la salle du trésor, les feulements des tigres se font entendre et ce, en résonnant dans toute la cour intérieure.
Visite de la cellule 110 : l’échelle infernale
Une de mes photographies préférées, les arcades sud depuis le rond central.
La fameuse épreuve des perches. Une chose à dire : c’est plus facile à regarder à la télévision qu’à faire en vrai.
La cellule préferée des hommes : la cellule des cylindres. Passe-Partout l’a testé rien que pour nous. Sympa non ? Merci Dédé.
La cour intérieure depuis le deuxieme étage côté sud. On distingue La Boule derrière le pillier en bas à gauche.
Voici la photo la plus incroyable, c’est en la prenant et la regardant que je me suis rendu compte que le fort n’est pas si grande. C’est rigolo de penser que c’est plus petit qu’un terrain de football.
Comme le dit le Thalassa de mars 2007, sur la terrasse, on dirait que le vent souffle comme s’il voulait faire partir le fort. Un bol d’air pur m’a fait du bien, j’étais en nage depuis mon entrée dans la cour intérieure.
Le rail de la grue sur la terrasse.
Le pied droit sur les marches pour redescendre dans la cour, j’ai pris cette photo de la vigie. Seul petit regret, on a pas pu y monter.
On ne pouvait pas partir sans tester quelques  duels. Chose curieuse pour le duel de l’aquarium : la poudre dans le verre est rouge, mais quand le verre coule, ça devient vert fluo ! Rigolo, non ?
Le gong de la Boule.
Chacun peut faire son maitre du fort pendant quelques instants, non ? C’est un petit plaisir !
Tous les enfants (visages floutés pour préserver l’anonymat) entourent Pierre Godde, le producteur délégué du jeu.
Le moment qui va provoquer pas mal de jaloux, la rencontre avec le maître du fort : Olivier Minne, première chose avec les animateurs, interdiction de les vouvoyer (^^). Très Sympathique notre ami Olivier.
Puis la rencontre avec Anne-Gaëlle Riccio. On a eu une conversation qui a duré un quart d’heure vingt minutes. Croyez-moi j’ai eu des sueurs. Je suis sorti du fort trempé dans le dos. Photo d’Olivier.
Petit portrait entouré par ces deux gens incroyablement sympas. Photo de M. Pierre Godde.
Et bien sur, le portrait avec les personnages de FORT BOYARD, j’ai cru que La Boule allait me foutre son baton dans l’oreille mais s’est rendu compte que ce coton tige était trop gros pour mon oreille ! ^^

Quelle aventure, celle-ci n’est pas donnée à tout le monde !

Je tiens à remercier infiniment le réalisateur Bernard Flament, le producteur Pierre Godde, les attachés de presse Solène Evrard & Stéphanie Clémente, le photographe Jean Pimentel, les animateurs Olivier & Anne-Gaëlle, les personnages Yves Marchesseau alias La Boule, Alain dit Passe-Temps, Anthony dit Passe-Muraille, André dit Passe-Partout, tout le personnel de Fort Boyard et bien sûr M. A Vincent Deray puis mes cousins Jean-Paul & Laurence sans qui rien n’aurait été possible.
Vivre son rêve de toujours, même s’il dure que 2h30, c’est fabuleux et quel plaisir !

 

Page réalisée par Bertrand MARCEAU

Les autres actions des Fans :

Commentaires (8)

  • 1. | 29/12/2010

Merci de nous avoir fait partagé ton rêve qui est devenu réalité avec ce magnifique reportage !

Mupy
  • 2. Mupy | 29/12/2010

Ouep, c'est bien sympa.

  • 3. | 29/12/2010

C'est Magique
Bravo chanceux
Quand on voit tes photos et tes commentaires, on a l'impression d'y être vraiment

  • 4. | 30/12/2010

la chance

fabrice

salut ,et ben tu en a de la chance ! moi aussi je voudrais bien y aller !
merçi encors pour nous avoir fait partagé çe reve .

SAM
  • 6. SAM | 10/07/2011

Tu as de la chance !
Mais nous aussi car avec tes photos et tes souvenirs on s'est cru au fort !!

شكراً \ Merci \ Thank You !!

SAM
  • 7. SAM | 10/07/2011

P.S : hey , tu peux faire un power point avec musique animation et images 3D si tu peux et comme ceci on sera au fort

MrBowling
  • 8. MrBowling | 11/02/2014

Quelle chance de l'avoir visité ainsi d'avoir recontré l'équipe avec les personnages ! Moi il y a déjà une chose que j'adorerai faire: frapper le gong (même si je sais qu'il n'a jamais réellement résonné :p).
Beau reportage photo en tout cas !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/08/2012