Interview de LUDOVIC - Candidat de Fort Boyard 2010

Candidat de l’équipe n°8 de la saison 2010 de Fort Boyard ; avec Sévérine, Marion et Gilles, ses co-équipiers, ils sont parvenus à battre l’équipe Titane en première manche au terme d’un premier relais-arbalète pleins de suspens. En 2e manche ils affrontent l’équipe des Champions, où ils parviendront a conservé un bel avantage, avant une finale moins glorieuse, qui pourtant aurait pu avoir un scénario très différent. Aujourd’hui, Ludovic, 24 ans, juriste et étudiant en IEJ pour préparer le concours d’avocat, mais aussi brillant triathlète, revient pour nous sur son aventure "Fort Boyard"...


Fan-FortBoyard.fr : Bonjour Ludovic, et merci d’accorder cette interview à Fan-FortBoyard.fr.

Ludovic : Merci à toi, c’est un plaisir de faire partager cette expérience pour les lecteurs de ce site.


Fan-FortBoyard.fr : On va évidemment commencer par le commencement ; alors pourquoi as-tu souhaité participer à Fort Boyard cette année ?

Ludovic : Tout simplement parce que je fais partie de cette génération qui a grandi avec cette émission culte et lorsque j’ai vu la bande annonce du casting à la télé, je n’en revenais pas et j’ai bien sûr tout fait pour faire partie de ces candidats 2010 !


Fan-FortBoyard.fr : Comment s’est déroulé ton casting à Paris ?

Ludovic : Merveilleusement bien, la production nous à mit à l’aise dès le départ et les entretiens individuels m’ont donné encore plus l’envie de partir sur le Fort ! Je pense que la production savait dès le départ quel candidat correspondait pour ce genre d’émission ! J’avais déjà été contacté pour une présélection par téléphone 15 jours avant mon entretien "physique" à Paris !


Fan-FortBoyard.fr : Lors du casting, savais-tu déjà toutes les nouvelles règles de la saison 2010 ?

Ludovic : Pas du tout et justement ce côté mystérieux et ce nouveau concept encore inconnue me donner l’impression de participer à une nouvelle émission sportive !


Fan-FortBoyard.fr : Tu as donc tenté une nouvelle expérience sans savoir vraiment ce qui t’attendrait ! Mais sincèrement, ne regrettes-tu pas de n’avoir pas pu participer à un Fort Boyard, style 1991-2009 ?

Ludovic : Sincèrement non, en lisant les règles du jeu avant mon départ sur l’île, j’ai trouvé ce nouveau concept formidable et lorsque nous sommes arrivés devant Olivier Minne le premier jour, personne n’était au courant que les anciens étaient parmi nous depuis le début, belle surprise !!! Et je me souviens que la première des motivations des équipes fut de prendre la place des champions bien avant celle de remporter des boyards...


Fan-FortBoyard.fr : Quel a été ta réaction lorsque que tu as appris ta sélection parmi prés de 10 000 candidatures ?

Ludovic : J’ai eu un sentiment de fierté, je l’avoue et mon envie de participer est devenue encore plus grande lorsque j’ai appris le nombre de candidature, j’ai eu une chance incroyable de faire partie de cette nouvelle ère pour Fort Boyard !


Fan-FortBoyard.fr : Fin mai, tous les candidats débarquent à l’île d’Aix, 2 jours avant le premier tournage. Comment se passe ce moment-là, car personne ne se connait encore ?

Ludovic : En fait tu n’as pas vraiment le temps de te poser des questions tout va trop vite, mais lorsque je suis arrivé sur l’île d’Aix, j’avais l’impression d’être dans une colonie de vacances et l’échange avec les candidats c’est fait rapidement ! Je pense que la production a choisi des caractères similiaires entre tous les participants.


Fan-FortBoyard.fr : Tu découvres alors, les trois autres membres de ton équipe ; tu penses quoi ? Plutôt « on a toutes nos chances » ou « çà va être très dur » ?

Ludovic : C’est curieux et cela fait peut-être partie de la magie de cette émission, mais dès la composition de notre équipe nous nous sommes jetés dans les bras pour exprimer notre joie et je pense que le jeu à réellement commencer dès ce moment ! Il y a eu une cohésion d’équipe rapidement et nous avions qu’une envie c’était d’apprendre un maximum de choses sur chacun ! Merci à la production, car je trouve que pour toutes les équipes de cette saison, la formation des Titanes et des Cuivres n’ont pas été choisis au hasard !


Fan-FortBoyard.fr : Lors de l’enregistrement des tirages au sort,tu découvres que ton équipe ne va pas passer en premier. Plutôt soulager de ne pas essuyer les plâtres de cette nouvelle version de Fort Boyard ?

Ludovic : Pour être sincère mon équipe et moi nous étions soulagés, car nous voulions apprendre à nous connaître un maximum avant notre première émission.


Fan-FortBoyard.fr : Donc finalement çà tombe bien, puisque tu passeras dans la 2e émission ; comment se sont passés ces deux jours d’attentes sur l’île avec les autres candidats ? Et avec ton équipe, vous avez établir des stratégies ?

Ludovic : Lors du tirage au sort et au moment de savoir que nous allions participé à la deuxième émission notre joie fut immense, car ont ne souhaitaient pas trop attendre non plus, pour éviter de se poser trop de questions et de se mettre la pression face au retour des équipes perdantes. La première journée était très riche, car en plus d’apprendre à nous connaitre, nous devions tourner les portraits individuels et choisir les tenues pour notre émission. La deuxième fut moins chargée, mais pas pour autant calme, car la pression montée et nous devions connaitre les points forts et les points faibles de chacun, pour nous donner le plus de chance de gagner les différentes épreuves.


Fan-FortBoyard.fr : La nuit précédente le tournage on arrive quand même à dormir ?

Ludovic : Pour ma part, je n’arrivais pas encore a réaliser que le matin suivant je serais dans le fort, ce monument incroyable et a tourner une émission avec des gens que deux jours avant, je ne connaissais absolument pas !!


Fan-FortBoyard.fr : C’est donc dès le mardi matin, que tu débarques sur le fort pour la première fois, est-ce que c’est vraiment comme dans l’émission, vous n’y êtes jamais entré avant ? Quelles sont tes impressions en entrant dans ce lieu chargé d’histoire ?

Ludovic : Dès mon réveil, j’ai eu deux sentiments étranges, l’envie de donner le meilleur de moi-même et le stress, car finalement l’inconnu fait peur et c’était la première fois que j’allais rentrer dans ce lieu qui a bercé mon enfance et mes vacances d’été ! Jusqu’à notre arrivée, je crois que je n’y croyais toujours pas !


Fan-FortBoyard.fr : Donc on va essayer de faire le tour de tes prestations. Tu commences directement avec le duel de l’échelle spéléo, mais tu échoues face à ton adversaire. Comment analyses-tu cette défaite aujourd’hui ?

Ludovic : Je fais partie de ces personnes qui n’aiment pas la défaite, peut-être le fait d’être sportif et d’avoir participé à différentes compétitions m’a donné cette envie d’être toujours le meilleur ou le mieux placé ! Mais je crois que pour cette épreuve, le stress a pris le dessus, car lorsque je revoie l’émission, il est clair que j’avais pris un peu d’avance, mais je n’avais pas la technique pour réussir et j’ai appris par la suite que mon adversaire avait l’habitude par son métier de monter sur ce genre d’échelle !


Fan-FortBoyard.fr : C’est ensuite au tour de la cloche, avec ta co-équipière Marion. Tu parviens avec Gilles a réalisé un balancement suffisant, mais tu n’arrives pas à ouvrir ce maudit cadenas. Qu’est-ce-qui t’es arrivé à ce moment-là ?

Ludovic : Tu sais, c’est étrange, mais ce jeu peut montrer une facette de toi que tu ne connais pas, tu joues pour toi, mais aussi pour ton équipe, mais la pression devient énorme et lorsque tu as les caméras autour de toi, tu perds un peu tes moyens, mais ce qui m’a rassuré par la suite c’est que dans d’autres émissions plusieurs candidats ont-eut des difficultés pour ouvrir ce cadenas ! Je crois que c’est l’épreuve que j’ai le moins aimé dans cette émission, car en plus d’être épuisé, j’ai réellement eu un sentiment d’échec, qui pendant quelques temps m’a fait perdre ma motivation de gagner ! Mais encore une fois grâce à mon co-équipier Gilles, la chance de faire partie de cette aventure a repris le dessus.


Fan-FortBoyard.fr : Tu termines la récolte des clés avec l’épreuve des baguettes avec Séverine. Vous aviez une bonne technique, mais qu’est ce qui a fait que ça n’a pas marché ?

Ludovic : Je connaissais cette épreuve culte du fort, mais lorsque tu rentres dans une cellule tu perds un peu la notion du temps et de l’espace, je crois que notre complicité avec Séverine aurait pu nous faire gagner cette épreuve si nous avions plus gérer le temps ! Mais vous pouvez me croire l’épreuve des baquettes est vraiment difficile, car il nous faut développer plusieurs de nos sens.


Fan-FortBoyard.fr : Tu inaugures ensuite le relais-arbalète 2010 où tu prends le rôle de livreur. Je pense que çà était la surprise de tout le monde de remporter ce relais, car vous étiez en retard depuis le début. Gilles a été  vraiment incroyable sur ce coup. Comment s’est passé la suite de cette séquence hors-caméra ? Notamment avec l’équipe Titane ?

Ludovic : Oui, un gros retournement de situation, l’équipe des Titanes a je pense, vraiment cru gagner cette première phase du jeu sans problème, mais je crois que le mental de notre équipe a réussi à nous faire remporter cette victoire, je félicite et remercie encore Gilles, car à aucun moment il n’a perdu espoir ! J’ai personnellement adoré ce relais car on a tous eu un rôle clé pour réussir ! Je pense que tout le monde peut imaginer l’état de l’équipe adverse hors caméras, mais ce fut un réel plaisir de jouer contre et avec eux et le soir même nous avons dîné et passer un très moment tous ensemble !


Fan-FortBoyard.fr : En début de manche 2, tu te retrouves face à Alain, grand champion de Fort Boyard, lors du duel de la clé à la mer. Tu réalises un magnifique saut que l’on voit dans toutes les bandes-annonces et le générique ! Mais malgré ton niveau en natation tu ne parviens pas à revenir en premier, l’adversaire était-il vraiment trop fort ?

Ludovic : En fait dès le début du jeu, nous avions comme accord, décider avec mon équipe que les épreuves dans l’eau serait pour Marion mais Olivier Minne à la dernière minute à préciser que ce duel demander un bon niveau en natation, de l’agilité et surtout de la force, c’est donc avec logique que j’ai pris la décision d’affronter Alain, j’ai un très bon souvenir de notre saut, mais je crois que mon adversaire par son expérience et d’avoir déjà participer à cette épreuve il y a quelques années lui a donné de l’assurance pour faire ce jeu, mais nous aurions pu remporter ce duel, car Alain montrait quelques signes de méfiances à mon égards !


Fan-FortBoyard.fr : Pour clôturer la récolte des indices, tu entres avec Gilles dans la cellule des Bascules Magyares. Ont a tous étaient surpris qu’il parvienne à mettre trois boulets à la suite, dans la machine tournante. Qu’est ce que çà a fait de remporter vraiment, ce duel face à cette équipe de Champions ?

Ludovic : Je crois que notre réaction en sortant de la cellule peut largement répondre à la question, je savais que nous allions remporter ce duel, car les champions sont très fort dans les épreuves physiques et surtout de force mais beaucoup moins dans l’agilité et les épreuves de précisions !


Fan-FortBoyard.fr : Lors du conseil, tu te trouves seul face à Didier pour le duel des paires, brillamment remporté ! C’était facile de se concentrer à ce moment-là, et dans ce lieu si mythique ?

Ludovic : D’avoir remporté plusieurs épreuves avec mon équipe avant notre arrivée à la salle du conseil m’a redonné de l’énergie et mon envie de libérer Séverine fut énorme ! J’attendais une épreuve de mémoire depuis le début, car je pensais vraiment que j’avais toutes mes chances face aux champions.


Fan-FortBoyard.fr : Ton équipe a vraiment tout remporté face aux Champions, pourtant devant la salle du trésor vous n’êtes pas parvenu à trouver ce mot code ! Comment ça se fait, qu’est-ce-que l’on ressent à ce moment-là ?

Ludovic : Je pense qu’à la fin de l’émission mon équipe et moi, sommes épuisé, car c’est un rythme et un stress permanent et le manque de concentration et d’écoute a pris le dessus !


Fan-FortBoyard.fr : Tu es déçu de ne pas avoir pu accéder et entrer dans la salle du trésor et toucher les fameux Boyards ?

Ludovic : Pour dire la vérité là où je suis le plus déçu, c’est que j’avais trouvé le mot code depuis le début et aujourd’hui je me pose encore la question pourquoi n’avoir pas pris l’initiative d’écrire sur l’ardoise ce mot à la dernière minute. J’ai le sentiment d’avoir eu une finale inachevée avec aucun gagnant !


Fan-FortBoyard.fr : Le final justement est assez dur a supporté je pense, car « il n’y a aucun gagnant », mais c’est quand même l’équipe Championne qui revient la semaine suivante, a ce moment-là, tout doit s’effondrer je suppose. Comment çà s’est passé ensuite hors caméra ?

Ludovic : Il y a eu un long silence car tout le monde pensaient que nous étions les prochains champions, les assistants sont restés bouche-bée face à cette situation même l’équipe championne n’y croyait pas ! Olivier Minne nous a rassuré et féliciter pour notre performance, ce qui nous a fait énormément plaisir !


Fan-FortBoyard.fr : Si tout le monde était surpris à ce point-là, tu penses que ce cas de figure n’avait pas été prévue par la production ?

Ludovic : Non, mais pendant le tournage, ils ont pu constater qu’avec notre équipe, nous étions doués pour les retournements de situation donc tout était possible !!


Fan-FortBoyard.fr : Vous êtes rentré directement sur l’île d’Aix ensuite ?

Ludovic : Nous avons attendu dans une petite salle dite "la cafétéria", car les participants de l’émission suivante étaient sur le point de faire leur entrée dans le Fort. La production ne souhaitant pas nous montrer, pour garder l’effet de surprise pour le déroulement du jeu.


Fan-FortBoyard.fr : Comment s’est passé le retour sur l’île avec tous les autres candidats de la saison ?

Ludovic : Les autres candidats de l’île nous ont accueillit comme les champions ce que j’ai trouvé adorable et bien sûr, ont a eu le droit à des questions de tous les côtés, mais ce qui est normal, car pour les autres équipes restantes sur l’île, l’inconnu était encore trés présent !!


Fan-FortBoyard.fr : Et ce fameux samedi 17 juillet, comment s’est déroulé la diffusion de l’émission ? En famille ?

Ludovic : J’ai regardé l’émission avec des amis proches et de la famille, je pense avoir pris assez de recul vis-à-vis de ma performance pour être plus indulgent et ainsi je me suis laissé prendre au jeu et d’oublier par moment que je fessais partis de l’aventure ! J’ai trouvé que les autres équipes nous ont donné un très beau spectacle !


Fan-FortBoyard.fr : As-tu retrouvé vraiment la même ambiance en regardant l’émission qu’en l’enregistrant ? Y a t-il un point du montage qui t’a surpris ou déplu ?

Ludovic : L’équipe technique a fait un montage incroyable, certes, c’est une nouvelle saison avec des règles de jeux différentes, mais la magie Fort Boyard opère toujours et même après 20 ans ! Les portraits individuels nous correspondent vraiment, on constate qu’il y a eu un énorme travail pour monter une telle émission.


Fan-FortBoyard.fr : Tu as déjà revu des candidats, ou des membres de ton équipe depuis le tournage du mois de mai ?

Ludovic : Bien sûr, nous avons gardé contact avec plusieurs moyens de communications et une semaine après le retour du tournage, une soirée dans un pub fut organisé avec quelques candidats, surtout avec ceux qui vivent à Paris et dans les environs, car c’est plus facile avec les transports. Mais je sais que nous garderons tous contacts même après la fin de la saison, j’ai rencontré des personnes merveilleuses pendant cette aventure !


Fan-FortBoyard.fr : Tu as eu la chance de découvre le fort et l’envers du décor, un petit scoop à révéler aux fans de Fort Boyard ?

Ludovic : Pendant l’épreuve de la libération de José dans les sous sols du Fort, un assistant a dû intervenir pour stopper la clepsydre, car un serpent chargé mon adversaire, ce jour-là et dû au changement du temps, les reptiles n’ont jamais été aussi agressifs d’après la production, et nous avons pu encore le constater, lors de l’épreuve de Anne-Marie dans la deuxième phase du jeu.


Fan-FortBoyard.fr : Attention... questions-réponses rapide : Quel était le menu du cuisinier au restaurant du fort, le midi ?

Ludovic : Du poisson, et trop de fruit de mer à mon goût ce qui n’est pas mon Fort !


Fan-FortBoyard.fr : Pourquoi ce magnifique tee-shirt jaune ?

Ludovic : J’avais à ma disposition une collection de couleurs différentes, mais la styliste a préféré celui-ci, car il devait surement mettre plus mon CORPS en valeur !!!


Fan-FortBoyard.fr : Tiens justement, si aujourd’hui je te dis : Gras, Maillot, Caractère, Anatomie, Ballet, Electoral ; tu en déduis quoi ?

Ludovic : CORPS ! CORPS ! CORPS !...


Fan-FortBoyard.fr : Bien ! bonne réponse ! Tu es prêt pour retenter l’aventure maintenant ! D’ailleurs, si l’on te dit d’y retourner l’an prochain, tu y vas ?

Ludovic : J’y retourne avec un grand OUI ! Mais la vie est pleine de surprises et je pense y retourner un jour, même dans 20 ans si on me le propose comme les anciens !!!


Fan-FortBoyard.fr : Et tu changeras quoi par rapport à ton premier passage ?

Ludovic : Je serais plus stratégique et j’essayerai d’avoir moins de pression pour profiter de tout ce qui m’entoure sur le Fort !...


Interview réalisé le 18 juillet 2010
Fan-FortBoyard.fr remercie chaleureusement Ludovic pour sa disponibilité à la réalisation de cette interview et pour sa fidèle participation au forum.

Autres pages de la saison 2010 de Fort Boyard :

Commentaires (1)

  • 1. | 22/07/2010
Merci à Ludovic pour cette interview :)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/10/2017