Interview d'Olivier MINNE par France 2 - Saison 2016

Entre Olivier Minne et le Fort, l’aventure se poursuit, contre vents et marées, depuis quatorze belles années. Embarqué à bord du grand vaisseau de pierre pour le tournage de cette 27e édition, l'animateur délivre ses toutes premières impressions sur la nouvelle saison de Fort Boyard, cette émission culte qui n’a jamais cessé de se renouveler et de faire rêver.


France 2 : Vous êtes en plein tournage de cette 27e saison de Fort Boyard. Pouvez-vous nous donner un avant-goût de ce cru 2016 ?

Olivier Minne : Pour moi, c’est une très bonne saison. Avec, toujours, des équipes joliment contrastées, où se mêlent sportifs, artistes, enfants, Miss France, animateurs… Aujourd’hui, par exemple, nous avons tourné une émission avec, entre autres, le footballeur Éric Abidal, l’animateur Tex, le comédien Gil Alma ou encore la journaliste Clémentine Sarlat. Des candidats de tout âge et de tout horizon, qui ont volontiers joué le jeu et retrouvé leur âme d’enfant. D’autres, d’ailleurs, comme Vincent Dedienne ou Elliot Chemlekh, étaient vraiment comme des gosses ! Imaginez : ils ont grandi avec Fort Boyard et le défiaient pour la première fois de leur vie ! Oui, le Fort continue, encore et toujours, d'exercer toute sa magie…


France 2 : Et de faire monter l’adrénaline aussi…

Olivier Minne : Oui, certaines épreuves, comme le saut à l’élastique, incitent les participants à repousser leurs limites. Tout comme les confrontations avec les insectes et les serpents, toutes les charmantes bestioles du Fort, provoquent bien souvent des cris d’orfraie de la part de nos candidates et candidats. Pour le coup, l’appréhension est unisexe ! Mais ce dépassement de soi est aussi l’une des grandes valeurs véhiculées par l’émission. Grâce à l’émulation du groupe, tout devient possible. Et puis, cet effort consenti par tous, pour la bonne cause, et non pour soi, exalte encore un peu plus ce magnifique esprit d’équipe.


France 2 : Un esprit que vous connaissez bien puisque vous avez été vous-même plusieurs fois candidat…

Olivier Minne : Oui, j’ai déjà été candidat trois fois sur le Fort. Voilà pourquoi j’ai tellement de sympathie, d’empathie même, pour les candidats. Au moins, je ne suis pas un animateur qui propose des choses qu’il n’a pas expérimentées ! Non, je sais ce que c’est que le Fort… C’est rude… mais tellement joyeux ! Le challenge est incroyable, les situations improbables ! À la fin de la journée, tous les candidats sont éreintés mais heureux. Ce moment-là ne se vit pas ailleurs…


France 2 : Parmi les guests de l’émission, Fort Boyard voit arriver cette année Francis Lalanne…

Olivier Minne : À l’heure où je vous parle, il vient tout juste de débarquer sur le Fort. C’est un homme délicieux et un artiste formidable qui a beaucoup d’humour, y compris sur lui-même. Francis Lalanne a tout du parfait personnage « Tim Burtonien » !


France 2 : Cette année, le storytelling est encore développé…

Olivier Minne : Oui, le Fort s’agrémente de nouvelles cellules, comme « Le Pays des merveilles », un joli clin d’œil à Alice et à l’univers fantasmagorique de son auteur, Lewis Carroll. Nous avons aussi un décor situé entre Star Wars et 2001, L’Odyssée de l’Espace avec un vaisseau spatial traversé par des turbulences dès que les candidats le pénètrent. Ces nouvelles cellules apportent des univers un peu fous et visuellement magnifiques. Le père Fouras apparaît aussi dorénavant dans un miroir magique, un peu comme dans Blanche-Neige… Chaque année, le Fort tente donc de se renouveler. Ce qui contribue à faire de ce programme une émission hors du temps. Ni branchée ni ringarde, elle est devenue un moment culte, hors de tout. Fort Boyard est à part.


France 2 : C’est la 14e année que vous présentez Fort Boyard. Votre relation est-elle également à part ?

Olivier Minne : Je connais le Fort physiquement. Je le ressens charnellement. Je l’ai senti et ressenti. Je le connais dans ses moindres recoins. Parfois, par boutade, je dis que j’ai l’impression de l’avoir construit ! Et puis, je suis sans doute le seul animateur de télévision à avoir dormi dans son propre décor, trois ans d’affilée, à avoir littéralement fait corps avec lui ! Sans compter que ce décor est quand même un monument historique… Oui, entre le Fort et moi, c’est une longue histoire, une relation particulière, forte. Très forte.


 

France 2 : Les phrases sont commencées... à Olivier Minne de les terminer !

- La première chose que je fais en arrivant sur le Fort, c’est… embrasser tout le monde !

- Entre deux prises, j’aime… échanger avec les équipes techniques.

- Mon endroit préféré sur le Fort, c’est… l’escalier grand Sud. Il est magnifique, avec ses perspectives, son bois qui n’a plus d’âge. Quand on est en bas, on a l’impression qu’il monte jusqu’au ciel. Vu d’en haut, il semble sans fin et s’enterrer au fond de la mer.

- Sur le Fort, je ne me lasserai jamais… d’être heureux !

- J’aime quand un candidat me dit… qu’il est comme un enfant.

- Je partagerais volontiers ma cellule avec… le Père Fouras !

- Sur le Fort, je ne pourrais jamais me passer de… Sylvie, ma maquilleuse et l’une de mes meilleures amies. Ma bonne fée. Elle anticipe tout. On se comprend tellement qu’on n’a plus besoin de se parler.

- Sur le Fort, j’ai le coeur qui bat très fort quand… je crie « Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! »

- Sur le Fort, je ne me sépare jamais de mon / ma… Je ne transporte pas d’objet avec moi. Au contraire, sur le Fort, je me dépouille de tout. Je suis sans rien, sans fiches, dans un état de liberté totale. J’ai en tête toutes les épreuves qui attendent les candidats, mais en ce qui concerne le reste, j’improvise tout. Pour autant je ne suis pas un roi nu, bien au contraire. Comme je n’ai rien, je suis sans doute le roi le plus habillé du monde.

- Mon rituel avant de débuter le tournage, c’est… manger des oeufs brouillés.

- L’endroit interdit que je rêverais de découvrir sur le Fort… Je les connais tous ! Le Fort n’a aucun secret pour moi.

- La dernière chose que je fais avant de quitter le Fort, c’est… embrasser tout le monde !


Interview réalisé par le service presse de France 2
Propos recueillis par Amélie de Vriese et Céline Boidin-Lounis

Autres pages de la saison 2016 de Fort Boyard :

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/10/2017