Interview de FABIEN - Candidat de Fort Boyard 2010

Candidat de l’équipe n°2 de la saison 2010 de Fort Boyard ; avec Françoise, Olivia et Mathieu, ils se sont battus durant la manche 1 de l’émission, mais n’ont hélas remporté aucune clé !
Aujourd’hui, Fabien, 25 ans, aujourd’hui entrepreneur dans le domaine de l’édition, revient pour nous sur son Aventure "Fort Boyard"...



Fan-FortBoyard.fr : Bonjour Fabien, et merci d’accorder cette interview a Fan-FortBoyard.fr

Fabien : Merci à vous, de me permettre de revenir un peu sur cette superbe aventure, avec le recul.


Fan-FortBoyard.fr : On va commencer par le début de ton aventure ; pourquoi as-tu souhaité participer à Fort Boyard cette année ?

Fabien : Le rêve de gosse complet ! J’avais envie de participer à des jeux télévisés, pour le fun, pour essayer, car comme on dit "Qui ne tente rien n’a rien" et quand j’ai vu le casting pour Fort Boyard, j’ai foncé sans hésiter ! Le Fort j’ai grandi avec, c’est un vrai symbole d’aventure, de jeu, d’épreuves, bref tout ce que j’aime et qui m’a bercé depuis que je suis gamin. Donc l’occasion d’y aller s’est présentée, et je ne pouvais rater ça pour rien au monde !


Fan-FortBoyard.fr : Comment s’est déroulé ton casting à Paris ?

Fabien : C’était amusant. Accueil dans les locaux d’ALP à Boulogne Billancourt, un peu d’attente avec l’équipe très sympa puis ensuite, comme tous les autres la double série d’énigmes et de tests de logiques, le passage sur les rondins, puis se faire cuisiner avec les projecteurs et les caméras devant soi face à 4 casteurs, dont le producteur de l’émission. J’avais plutôt bien réussi les énigmes sur le papier, donc l’un des membres de l’équipe a dit "Toi tu vas aller au Père Fouras !". La prédiction s’est avérée juste.


Fan-FortBoyard.fr : Quel a été ta réaction lorsque que tu as appris ta sélection parmi près de 10 000 candidatures ?

Fabien : J’étais heureux, mais j’avais beaucoup de mal à réaliser que j’allais y être en vrai, en chair et en os dans le Fort mythique. J’étais reparti assez confiant du casting, donc je savais que j’avais mes chances d’y aller, mais je n’ai vraiment réalisé que j’allais aller sur le Fort qu’au moment où il a été en vue, sur la route pour l’Ile d’Aix...


Fan-FortBoyard.fr : Ensuite, je suppose que tout va très vite et tous les candidats débarquent à l’île d’Aix, 2 jours avant le premier tournage. Comment se passe ce moment là, car personne ne se connait encore ?

Fabien : Non effectivement, chacun est venu seul, seuls les anciens Champions se connaissaient, et pour tous les autres c’est le grand saut vers l’inconnu... donc on discute on apprend à se connaître, on se met à supposer tout et son contraire. On a tourné la séquence d’introduction avec Olivier Minne vraiment dès l’arrivée sur l’île et c’était vraiment très bien d’avoir commencé comme cela, une bonne surprise. Il nous a dit hors caméra que les épreuves allaient vraiment être dures... et quand j’ai revu la séquence, j’ai pesé le poids des mots qu’il avait prononcé : le Fort c’est vraiment se confronter certes à un jeu, aux autres équipes, mais surtout à soi-même.


Fan-FortBoyard.fr : Tu découvres les trois autres candidats de ton équipe, tu penses quoi a ce moment-là ?

Fabien : Apprenons à les connaître ! C’est la première chose que je me suis dite. En fait j’ai eu beaucoup de mal à trouver mon nom sur le tableau, car j’étais dans l’équipe n°2 et je pensais que je serais beaucoup plus bas. Donc j’ai quand même fini par rencontrer les autres membres de mon équipe et effectivement la première réaction c’était la volonté d’apprendre à les connaître car c’est là l’une des clefs du Fort. Loi de Murphy oblige, je n’avais parlé avec aucun d’entre eux sur la route jusqu’à la résidence où nous étions logé, sauf un petit peu avec Françoise qui m’avait paru très sympa, et la première impression fut la bonne.


Fan-FortBoyard.fr : Lors du tirage, tu découvres que ton équipe ne passera pas de suite ! Passer en 4e émission c’était le bon moment selon toi ?

Fabien : A mon avis, c’était un peu tard. Etre dans les deux dernières émissions, c’était beaucoup trop tard, car cela nous faisait attendre deux jours de plus (il n’y a pas eu de tournage le jeudi et si nous ne passions pas en émission 4 il aurait fallu attendre jusqu’au vendredi). Donc je suis content que l’on soit passé sur cette émission là, mais j’aurais préféré qu’on passe un tout petit peu plus tôt, sur la troisième, ou même mieux, la deuxième émission. On n’aurait pas eu le stress de passer en tout premier et en même temps moins vu la pression monter au fur et à mesure des émissions, des équipes et des éliminations. Mais le sort en a décidé autrement !


Fan-FortBoyard.fr : Comment ce sont passés ces trois d’attentes sur l’île avec les autres candidats ? Et avec ton équipe, vous avez établit des stratégies ? Des entraînements ?

Fabien : C’était plaisant ces quelques jours passés sur l’Ile d’Aix, on ne va pas le nier. Le temps était beau, le cadre idyllique, donc vraiment pas de quoi se plaindre. J’ai effectivement passé pas mal de temps avec mon équipe, à qui était venue se greffer également Charlotte, l’une des deux remplaçants, et on a fait quelques entraînements, notamment pour savoir qui nageait le plus vite, qui avait le plus de force dans les bras, le plus d’équilibre, le plus rapide aux énigmes... Et puis on a aussi fait des stratégies, à savoir élaborer des plans de qui irait dans quelle épreuve, réfléchir à la meilleure manière de s’encourager et de se soutenir mutuellement. A mon avis et avec le recul, c’est là où on est allé un peu trop loin je pense. Trop de stratégie, trop de planification, ce n’est pas forcément la meilleure solution pour remporter Fort Boyard. La preuve, pour nous ça n’a pas payé.


Fan-FortBoyard.fr : Tu débarques sur le fort pour la première fois. Quel sont tes impressions en entrant dans ce lieu chargé d’histoire ?

Fabien : C’était une sensation géniale. Dans le Zodiac, c’était l’euphorie. Sur la plate-forme, la pression qui continue à monter, avec l’émerveillement de la découverte du Fort... puis la porte s’ouvre, les Passe apparaissent... et là on sait qu’on y va ! C’était comme dans un rêve. De se dire : j’ai vu cette émission tant de fois à la télé... et là j’y suis, en vrai, pour de bon, c’était complètement magique ! Je pense que tous les candidats de cette saison, nous avons eu une chance inouïe.


Fan-FortBoyard.fr : Donc on va essayer de faire le tour de tes prestations. Tu commences directement avec le duel de la double-échelle. Un duel très difficile, mais on aimerait savoir ce qui c’est vraiment passé pour qu’il n’y a aucun vainqueur ?

Fabien : La double échelle, c’est vraiment un moment que j’ai apprécié dans l’aventure, même si c’était extrêmement dur ! Il n’y a effectivement pas eu de vainqueur car ni Philippe ni moi n’avons réussi à aller au bout.
A mon avis il y avait deux problèmes dans le calibrage de l’épreuve. D’abord il y a eu la pluie qui a rendu l’échelle glissante. Systématiquement quand j’atteignais le milieu de l’échelle, à l’endroit où quelques barreaux sont surelevés, à chaque fois que je posais la main sur ce barreau, ma main glissait à cause de l’humidité. Ensuite les noeuds sur la corde, qui étaient un peu trop difficiles à enlever. Sur la version danoise où l’épreuve avait été jouée, que j’avais vue en briefing et que j’ai pris le temps de regarder après l’émission sur Internet, les ficelles utilisées pour faire les noeuds étaient beaucoup plus courtes et beaucoup moins serrées, donc les candidats en venaient à bout assez rapidement. Ce n’était pas le cas pour nous.


Fan-FortBoyard.fr : Y a t-il eu un autre problème que nous n’ayons pas vu, car après ce duel tu semble avoir un bandage à la main et ton adversaire aussi ?

Fabien : Ca se voit un peu sur les images, et cela a été coupé au montage ensuite, mais l’échelle nous a tous les deux bien charcuté les mains ! D’ailleurs en regardant bien les images on peut voir que je me regarde les mains à plusieurs reprises et que je vois les siennes dans le même état que les miennes ! Ce n’est pas forcément cela qui a poussé la production à déclarer match nul sur l’épreuve (même si cela nous a valu un petit tour à l’infirmerie après l’épreuve), mais ils ont du se rendre compte que ni lui ni moi n’arriverions au bout de cette maudite échelle. Là où c’est un peu dommage, c’est que je voulais tenter une dernière fois d’affronter l’échelle, que j’étais en train de reprendre mes forces et mon souffle, et qu’Olivier a annoncé la fin de l’épreuve sans que je puisse essayer. Après... je n’aurais peut être pas mieux réussi, car sur ce genre d’épreuve, il faut réussir au premier passage si possible !


Fan-FortBoyard.fr : Juste après, c’est l’épreuve du ring ou vous désignez ensemble ; avec le recul c’était un bon choix ? Mathieu n’aurait pas pu réaliser cette épreuve ?

Fabien : Je ne saurais pas dire si Mathieu aurait été capable de faire l’épreuve. Il m’a confié après l’émission qu’il a hésité et que peut être il aurait du la faire. Moi j’étais à bout de forces après l’échelle, je sortais tout juste de l’infirmerie, et Olivia est une battante et une fonceuse : cette épreuve était faite pour elle, et pour sa personnalité ! Cependant ce qu’on ne pouvait pas savoir (et Olivier Minne nous a confié après l’émission qu’il aurait peut être du nous le signaler avant l’épreuve) c’est que c’est une épreuve pour droitier. Olivia est très forte et puissante, mais surtout de sa main gauche. La cible du Ring est légèrement sur la gauche du tapis, pour recevoir un coup de la main droite... c’est là où ça a cloché, car de sa bonne main, Olivia avait toute la puissance nécessaire pour réussir l’épreuve. Donc après coup, puisqu’avec les informations que nous avions à ce moment là, c’était le meilleur choix possible.


Fan-FortBoyard.fr : Tu montes ensuite en vigie, qu’est ce que çà fait de se retrouver face au célèbre Père Fouras ?

Fabien : A nouveau un moment mythique. De monter les marches, d’être sur la terrasse du fort, puis d’entendre la Père Fouras dans la dernière volée de marche et enfin d’arriver, face à ce symbole du fort, avec son livre, la clef, les caméras, la vue... Beaucoup d’émotions se sont bousculées en moi à ce moment là ! Peut être un peu trop... en tout cas, être face à lui en vigie, c’est beaucoup plus difficile que quand on est sur son canapé devant la télé, ça c’est clair !


Fan-FortBoyard.fr : Tu ne parviens pas a retrouver la réponse a cette énigme, a seulement quelques lettres prêts ! Quel est ton sentiment sur le moment, d’être passé ci prêt de la réponse ?

Fabien : Je m’en suis vraiment voulu. J’ai répondu de façon trop impulsive, j’ai parlé sans prendre quelques secondes pour revérifier ma réponse par rapport au reste de l’énigme et j’ai clairement manqué de lucidité. Si j’avais pris quelques secondes pour tout me repasser en mémoire j’aurais repéré que "noix" ne fonctionnait pas avec la couleur des yeux, ni avec le type de café. J’ai voulu répondre trop vite, de peur de me faire couper l’herbe sous le pied par Adrien et c’est cette précipitation sans prendre le temps de réfléchir posément qui m’a couté la clef. Le pire c’est que j’ai servi la réponse sur un plateau à mon adversaire, car il m’a dit après qu’il ne l’avait pas du tout et que c’est grace à moi qu’il a trouvé. Je m’en suis voulu, je m’en veux toujours un peu et je pense que j’ai appris et grandi de ce moment : à ne pas parler trop vite, et à prendre le temps, dans une situation tendue, de réfléchir au poids de chaque mot et d’éviter d’être trop impulsif.


Fan-FortBoyard.fr : Quelques minutes plus tard, votre sort est entre les mains de Françoise ; mais lorsque Sylvie du coté adverse apparait, tout doit s’écrouler ? Quel a était les réactions entre vous 4 hors caméra ?

Fabien : On était déçu, tous les quatre. Déçu à la fois de ne pas continuer l’aventure, deçu de ne pas avoir même réussi à gagner une seule clef... peut être même aussi déçu pour l’image qu’on allait donner de nous-même à la caméra. J’ai pris la chose avec philosophie : c’est un jeu, il y a un gagnant, un perdant et puis on a quand même fait Fort Boyard et ça ça reste un souvenir impérissable et une expérience unique.
En tant qu’équipe, on n’a pas réussi à performer pour un tas de raisons qu’on a essayé d’analyser un peu après coup. On avait tous à un moment ou à un autre notre part de responsabilité dans l’échec. On n’a pas forcément cherché de coupable, même si Mathieu l’a pris très à coeur m’a t’il dit. Globalement je pense ne pas me tromper en disant qu’on s’est tous pris une grosse douche froide !


Fan-FortBoyard.fr : Mise a part le fait de ne pas avoir était en 2e manche, as tu aujourd’hui un regret sur le parcours de ton équipe sur le fort ?

Fabien : Personnellement mon regret c’est de ne pas avoir été plus lucide face au Père Fouras... Au niveau de l’équipe, ce que je pourrais regretter c’est que nous n’avons pas su prendre suffisamment de recul face à ce qui nous arrivait pour changer complètement de stratégie en cours de route. Et peut être moins hésiter à envoyer plusieurs fois d’affilée la même personne. On voulait que chacun soit impliqué dans l’équipe et on a donné à chacun sa chance à un moment ou à un autre. Les Cuivre en face n’ont pas hésité par exemple à envoyer Adrien sur 1 duel et 2 épreuves successives en laissant Odette un peu en retrait. Nous n’avons pas vraiment voulu faire cela et peut être c’est aussi en partie ce qui nous a mené à notre perte. Peut être Mathieu ou moi aurions été meilleurs sur le Ring... peut être que j’aurais pu aller à l’épreuve de l’Ascension du Poteau, même si j’avais déjà fait beaucoup de choses auparavant... Face à notre débacle, il fallait réagir et changer quelque chose. Ce que nous n’avons pas réussi à faire malheureusement dans le feu de l’action.


Fan-FortBoyard.fr : Les trois membres de ton équipe ont passé quelques temps dans les prisons, tu aurais aimé les visités toi aussi ?

Fabien : C’est marrant c’est une des questions que m’a posé la journaliste qui nous faisait les entretiens pour les impressions filmées à un moment, mais la séquence a été coupée au montage ! Fondamentalement y’a pas de raison, je me suis aussi planté que eux, je méritais tout autant qu’eux d’aller en prison. Ca aurait peut être même pu être un coup tactique pour l’équipe, par exemple pour choisir qui allait disputer le duel de prisonniers...


Fan-FortBoyard.fr : Comment s’est passé le retour sur l’île avec tous les autres candidats de la saison ?

Fabien : Le retour en lui-même était très calme, c’était en plein milieu de l’après midi et il y avait très peu d’autres équipes présentes à la résidence à ce moment là, donc on a pu se déséquiper, démaquiller tranquillement... Et puis ensuite, comme je pense toutes les équipes, on a été pressés de questions par ceux qui ne sont pas encore passés et qui attendent leur tour. Enfin le soir nous avons été noyer notre malheur chez Alain, le seul bar de l’île d’Aix qui a accepté de nous recevoir et chez qui on a finalement passé une soirée de folie, notamment avec Frank et Marlène de l’émission 3... On a payé une tournée pour chaque clef qu’on a loupé !


Fan-FortBoyard.fr : Durant ton parcours on voit bien que tu connais parfaitement les épreuves avant d’y faire entrer quelqu’un, notamment jusque avant l’épreuve des sacs, tu avais révisé les classiques de l’émission avant le tournage ? Ou tu es fan peut-être ?

Fabien : Complètement, je connais bien l’émission, j’en suis assez mordu (et même nostalgique de certaines vieilles épreuves ou aventures disparues), et j’étais au courant des difficultés de certaines... même si j’ai un petit "trou" dans mon historique entre 2005 et 2008 car j’étais à l’étranger pendant l’été, donc je n’ai pas pu voir les épreuves qui sont passées à ce moment là (dont l’ascension au poteau que j’ai du coup découverte sur place). Si j’avais vu l’épreuve avant, j’aurais peut être pu prévenir Olivia qu’il y avait un piège sur le poteau (un vrai faux trou bouché) ce qui aurait pu changer le cours de l’épreuve !
Et j’étais donc ravi de pouvoir me mesurer à la double échelle, qui était inédite en France !


Fan-FortBoyard.fr : A plusieurs reprises, ta co-équipière Olivia nous a bien fait rire, lors du ring et à la sortie de l’épreuve des serpents, elle a toujours était comme çà ? D’ailleurs on dirait que çà te fait pas rire tant que çà juste après la séquence des serpents avec Passe-Partout ? ^^

Fabien : Olivia était vraiment géniale !!! Ce n’est qu’à la diffusion que j’ai vu la tête déterminée qu’elle faisait sur le ring... et sur les serpents elle a été mémorable. J’ai bien aimé quand elle a dit à Françoise "Pense que c’est un plateau de fruits de mer !" j’ai explosé de rire !!! Et sur la fin c’était drôle de voir comment elle a eu la trouille de Passe Partout ! En fait j’avais pas percuté qu’elle l’avait pris pour un serpent. Avec le recul je pense qu’on a bien fait de pas la faire descendre dans cette fosse ! Olivia était un vraiment un chouette brin de fille et Françoise aussi était géniale et elle a été héroïque dans cette épreuve de serpents, malgré l’échec.


Fan-FortBoyard.fr : Depuis le tournage, tu as eu confirmation auprès d’un cuisinier ou d’un pâtissier pour la "noix de beurre" ? Car apparemment les deux termes peuvent se dire !

Fabien : J’ai justement regardé l’émission avec un ami qui est formateur en pâtisserie et qui m’a confirmé qu’on pouvait effectivement bien dire les deux... D’ailleurs, le dimanche qui a suivi l’émission, sur un marché, une vieille dame a accosté ma mère en lui disant "Votre fils avait raison : dans le Pas de Calais, on dit noix et pas noisette !" Après effectivement je m’imagine mal aborder une fille en lui disant "J’aime bien tes beaux yeux noix" ;-)


Fan-FortBoyard.fr : Et deux mois après, ce samedi, comment s’est déroulé la diffusion de l’émission ?

Fabien : C’est marrant mais pendant la journée qui a précédé, le stress et l’impatience montaient en fait ! Allez savoir pourquoi ! Et donc j’ai regardé l’émission avec un ami, au calme et effectivement les énigmes du Père Fouras sont beaucoup plus simples depuis le salon qu’en vigie... J’ai même un peu ragé en écoutant la deuxième énigme (celle du duel entre les Cuivre et les Champions) car j’avais trouvé la réponse dès la deuxième phrase de l’énigme, et sur celle-là, je ne me serais probablement pas trompé sur place, comme quoi cela se joue à peu de choses !


Fan-FortBoyard.fr : As tu retrouvé vraiment la même ambiance en regardant l’émission qu’en l’enregistrant ?

Fabien : C’est pas la même chose c’est sur... regarder l’émission et y participer ça n’a rien à voir. Et puis je suis un peu un puriste des musiques du Fort, du coup je suis un peu déboussolé sur cette saison à la diffusion car tout est un peu sens dessus dessous ! Quand j’étais sur le Fort, j’avais dans la tête les "vraies" musiques ou tout du moins celles auxquelles j’étais habitué. Par contre je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un frisson au moment où on voit le plan large avec Passe Muraille, Adrien et moi qui courons sur la terrasse du Fort pour aller jusqu’à la Vigie... Là je me suis dit "J’y étais en vrai, c’est énorme !"


Fan-FortBoyard.fr : Tu as déjà revu des candidats, ou des membres de ton équipe depuis le tournage du mois de mai ?

Fabien : Malheureusement pas encore ! Nous restons en contact par Internet, mais je n’ai pas encore pu me libérer pour aller à l’une des soirées de visionnage de Fort Boyard entre candidats. J’espère pouvoir aller à l’une d’entre elles avant la fin de la saison !


Fan-FortBoyard.fr : Tu as eu la chance de découvrir le fort et l’envers du décor, un petit scoop a révélé aux fans de Fort Boyard ?

Fabien : Sur cette émission (comme dans la n°2) les serpents étaient très nerveux... tellement que l’un des cameramen pendant l’épreuve de Françoise en a retiré un particulièrement agressif de la trappe qu’elle avait ouverte. Sur notre écran nous avons vu la main du cameraman situé derrière la paroi de la fosse aux serpents prendre le serpent et l’enlever, mais cela n’est pas apparu au montage, évidemment ;-) ! Autre scoop : l’infirmerie du Fort est particulièrement bien équipée (trousses à pharmacie, deux couchettes...) et le médécin/infirmier est plutot cool, même s’il fait très attention à ce que les bandages restent discrets, dans la mesure du possible !


Fan-FortBoyard.fr : Attention... petites questions-réponses rapide. Aurais-tu préférer être une équipe avec le nom "Cuivre" ?

Fabien : Statistiquement oui ! Et aussi parce que j’aurai pu porter un T-shirt orange et que j’aime bien cette couleur.


Fan-FortBoyard.fr : On ta déjà dit que sur certaines vues, tu ressembles physiquement à Olivier Minne ?

Fabien :  (Rires) ! Mon surnom chez les candidats c’était "Olivier" ! A tel point que certains ne connaissaient même pas mon vrai prénom !!! J’ai du rebriefer l’équipe Cuivre avant l’émission pour éviter qu’ils fassent la boulette à la caméra... Ca ne me dérange pas du tout, c’est quelqu’un que j’apprécie et que j’admire.


Fan-FortBoyard.fr : Quel restera le meilleur moment de ton aventure ?

Fabien : Le moment où je suis face à la double échelle, à côté de Philippe au départ et où Olivier nous décompte "3, 2, 1, Partez !"


Fan-FortBoyard.fr : Et le pire ?

Fabien : Le moment où le Père Fouras me dit que je n’ai pas la bonne réponse... mais que je n’étais pas passé loin !


Fan-FortBoyard.fr : Si l’on te dit d’y retourner l’an prochain, tu y va ? Avec les mêmes règles du jeu que la saison 2010 ? Ou avec celle de 1991-2009 ?

Fabien : Complètement... si je peux même y retourner avant l’an prochain, je signe tout de suite ! Mais à choisir je préfèrerais les anciennes règles, pour une simple raison : avec elles j’aurais pu faire plusieurs propositions pour l’énigme de la vigie et j’aurais bien fini par trouver !


Fan-FortBoyard.fr : Et tu changeras quoi par rapport à ton premier passage ?

Fabien : Avec l’équipe, moins de planification et de stratégie, plus de cohésion et de connaissance de soi et des autres. Personnellement : prendre quelques secondes pour réfléchir avant de foncer.


Fan-FortBoyard.fr : Dans un tout autre domaine, on a pu te voir dans "Mot de passe" sur France 2, le 20 juillet dernier ! C’était aussi une bonne expérience ? Un jeu un peu plus calme, ou tu as gagné d’ailleurs !

Fabien : Mot de Passe n’a rien à voir, c’est au chaud dans un studio à la Plaine St Denis, ce n’est pas du tout la même expérience que sur le mythique Fort ! Cependant l’équipe de Mot de Passe était très sympa, j’ai été très bien accueilli et effectivement mon parcours a été un peu plus gagnant qu’à Fort Boyard. A noter que Mot de Passe n’est pas forcément plus calme, car là pour le coup, il faut savoir réagir et percuter particulièrement vite ! Par contre, un peu comme Franck, je vais dire que j’aurai nettement préféré une victoire sur le Fort...


Fan-FortBoyard.fr : Tu as déjà d’autres idées sur des prochains jeux télévisés que tu aimerais faire ?

Fabien : Advienne que pourra... ! Je n’ai pas participé à d’autres castings depuis, mais pourquoi pas remettre ça dans les mois à venir... Si vraiment c’est pas possible de retourner à Fort Boyard (rires), comme apparemment avec France Télévisions ça marche plutot bien pourquoi ne pas tenter le 4è Duel s’il est prolongé à la rentrée, ou encore peut être Mission Millenium sur France 3 si c’est renouvelé (sur lequel je n’avais pas postulé car les tournages tombaient à la même période que Fort Boyard). Pékin Express pourrait être un bon challenge car j’adore les voyages, mais les castings sont clos pour la prochaine saison. Par contre Koh Lanta, bien que j’apprécie aussi le programme, je ne pense pas que j’y participerais, car je trouve les épreuves un peu extrêmes et le côté real TV / voyeurisme trop poussé à mon goût.


Fan-FortBoyard.fr : Et bien, merci Fabien pour cette interview, et encore bravo pour ta participation à Fort Boyard 2010 !

Fabien : Merci beaucoup à vous de m’avoir permis de revenir sur cette aventure ! Bravo pour votre site, que j’ai découvert récemment et qui est très complet et très bien fait. Et puis je passe le bonjour à mon équipe Mathieu, Olivia, Françoise, aux remplaçants Alex et Charlotte, aux Cuivre qui ont mérité leur victoire et à toutes les autres équipes avec qui nous avions sympathisé et qui se reconnaîtront ! A très bientôt !


Interview réalisé le 1er août 2010
Fan-FortBoyard.fr remercie chaleureusement Fabien pour sa disponibilité à la réalisation de cette interview et à sa participation surprise, sur la chatbox du forum avant et après la diffusion de son émission.

Autres pages de la saison 2010 de Fort Boyard :

Commentaires (1)

  • 1. | 23/08/2010
Merci à toi Fabien pour cette interview et pour ta superbe performance à Fort Boyard ! Tu as très bien représenté la région Nord-Pas-De-Calais encore bravo à toi ;)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/10/2017