Interview de FRANCK - Candidat de Fort Boyard 2010

Candidat de l’équipe n°3 de la saison 2010 de Fort Boyard ; avec Céline, Marlène et Christophe, ils se sont bien défendu durant la manche 1 qu’ils ont remporté grâce a leur nombr de clés supérieur à l’équipe Titane. En manche 2, ils affrontent des Champions habitué au Fort, et dans la salle du trésor ils ne récolterons pas assez de Boyards pour devenir à leur tour "Champions".
Aujourd’hui, Franck, 31 ans, chef de secteur, revient pour nous sur son aventure "Fort Boyard"...



Fan-FortBoyard.fr : Bonjour Franck, et merci d’accorder cette interview a Fan-Fortboyard.fr

Franck : Bonjour à tous. Merci à vous d’entretenir cette passion pour Fort Boyard. Votre site nous a d’ailleurs permis de nous préparer aux épreuves du fort.


Fan-FortBoyard.fr : On va commencer par le début de ton aventure ; pourquoi as-tu souhaité participer à Fort Boyard cette année ?

Franck : C’est une émission saine dans laquelle on retrouve des compétences requises aussi variées que l’agilité, la force, la stratégie, la vivacité etc..
Le fait d’être en équipe de 4 personnes anonymes constitue un vrai plus. Pouvoir partager l’aventure, affronter directement d’autres candidats en plus du facteur temps, et vivre une belle aventure dans ce lieu mythique voilà ce qui m’a séduit.


Fan-FortBoyard.fr : Comment s’est déroulé ton casting à Paris ?

Franck : Le casting est un moment assez stressant. La difficulté est de transformer le stress en énergie positive pour séduire les personnes que vous avez en face de vous. Pour le coup je leur avais préparé une parodie d’Au Bal Masqué de la Compagnie Créole. Accompagné d’une percussion je leur ai donc chanté un « Au Fort Boyard » sur le même air et sur des paroles écrites dans le train. Un très bon moment qui a plutôt bien fait rigoler les casteurs.


Fan-FortBoyard.fr : Quel a été ta réaction lorsque que tu as appris ta sélection parmi près de 10 000 candidatures ?

Franck : Evidemment très heureux. J’avais prévu 15 jours de vacances en Corse qui tombaient en plein tournage. Je suis resté en Corse seulement 7 jours mais j’en ai profité pour m’entraîner sur des épreuves d’apnée ou de natation.
Comme beaucoup je pense, on est ravi d’aller sur le Fort mais rapidement on se prépare physiquement pour les épreuves.


Fan-FortBoyard.fr : Ensuite, je suppose que tout va très vite et tous les candidats débarquent à l’île d’Aix, 2 jours avant le premier tournage. Comment se passe ce moment là, car personne ne se connait encore ?

Franck : Le trajet vers La Rochelle en train est déjà assez marrant car je découvre après une heure de trajet que Mélodie assise à côté de moi vient également participer à cette aventure. L’arrivée sur l’île d Aix et la longue ballade qui s’en suit, permet à tous de faire doucement connaissance.
On rentre aussi dans le vif du sujet avec les premières photos et les premiers briefs.
Un moment très sympa reste la mise en scène pour découvrir ses coéquipiers.
A l’arrière d’un arbre une affiche annonce la composition des équipes. Tout le monde découvre l’info en même temps et les prénoms sont criés à tort et à travers pour connaître ses coéquipiers.


Fan-FortBoyard.fr : Tu découvres les trois autres candidats de ton équipe, tu penses quoi a ce moment-là ?

Franck : Je n’avais pas encore discuté avec Marlène, Céline et Christophe. Nous faisons rapidement connaissance sur les métiers et les sports pratiqués par chacun.
J’avais une image très sportive de Fort Boyard, j’ai donc quelques doutes sur notre équipe surtout en voyant d’autres équipes se former. En réalité je me trompais totalement, il faut avant tout une équipe complémentaire et soudée pour réussir cette aventure.


Fan-FortBoyard.fr : Lors du tirage, tu découvres que ton équipe ne passera ni en premier, ni en dernier ! Passer en 3e émission c’était le bon moment selon toi ?

Franck : Passer en 3ème nous permettait d’avoir le temps de se préparer collectivement et d’éviter une attente trop longue.
Et surtout Marlène nous faisait remarquer, « Quand tu passes en 3ème émission tu as déjà perdu l’occasion de gagner 20 000 euros »
Ce qui nous importait aussi , c’ était le tirage de l’équipe adverse et je pense que celle de Romain, Seli, Laurent et Armelle était à force égale avec la nôtre. De plus ils avaient le même état d’esprit que nous,  vraiment des personnes adorables, un très bon souvenir.


Fan-FortBoyard.fr : Comment ce sont passés ces deux jours et demi d’attentes sur l’île avec les autres candidats ? Et avec ton équipe, vous avez établit des stratégies ? Des entraînements ?

Franck : Justement, nous sommes beaucoup resté entre nous dans un premier temps. Le but était d’obtenir une bonne cohésion et surtout de bien se connaître pour que les bonnes personnes se placent sur les bonnes épreuves. Chacun de nous connaissait les 3 points faibles et points forts de ses équipiers. Il fallait que quelque soit le contexte ou le stress la décision soit la bonne.
En attendant le jour J sur le Fort, la matinée était plutôt consacrée au sport avec des footings, du renforcement musculaire mais aussi des techniques pour se porter mutuellement.
L’après-midi c’est » Maître Christophe » qui dirigeait le navire. C’est un vrai fan de Fort Boyard. Il n’a manqué aucune émission depuis le début et sa connaissance des cellules nous a beaucoup aidé. Il avait ramené un guide inspiré du site fan Fort Boyard retraçant les épreuves mais également certains ustensils pour reconstituer directement certaines épreuves.
Il m’a bluffé et m’a surtout apporté un cours de rattrapage express.


Fan-FortBoyard.fr : Tu débarques sur le fort pour la première fois. Quel sont tes impressions en entrant dans ce lieu chargé d’histoire ?

Franck : L’aventure commence sur le ponton de l’île d’Aix avec tous les autres candidats qui nous ont attendus pour le départ. Je n’oublierai jamais cette haie d’honneur et le chant du générique Fort Boyard en prenant le zodiac. Un super moment, merci à eux pour cette belle émotion.
Nous discernons lentement le Fort et enfin le lieu mythique est tout proche. Les frissons ne sont pas loin..
L’arrivée physique sur le Fort Boyard marque le début de la concentration car à peine arrivés, nous avons droit à une épreuve extérieure.


Fan-FortBoyard.fr : Donc on va essayer de faire le tour de tes prestations. Tu commences directement avec le duel du radeau avec Marlène, et vous pensez à une solution pour réussir ce duel ; que l’un monte sur les épaules de l’autre. Je suppose que l’idée est venue sur le moment ? Vous vouliez commencer votre émission d’un bon pied, c’est plutôt réussit !

Franck : C’est un des moments les plus intenses du jeu. On commence l’épreuve avec un rythme cardiaque nettement trop élevé (merci le stress).
Le crawl a une main jusqu’au radeau me met dans le rouge. On a envie de tout donner alors qu’on voit Romain et Céline déjà sur le radeau. On y arrive enfin, on reprend nos esprits. Et là c’était une situation qu’on avait préparée les jours précédents. Marlène grimpe sur mes épaules et Céline et Christophe attrape la première clé. C’est exactement ce qu’on voulait, gagner le premier duel.


Fan-FortBoyard.fr : Vous désignez Christophe pour affronter l’épreuve d’Excalibur ; avec le recul, tu ne penses pas que cette épreuve était faites pour toi ? Même après "être sortie de la piscine" comme tu dis !!

Franck : En regardant l’émission et pour tous ceux qui étaient avec moi, clairement cette épreuve était faite pour moi. On voit pourtant Marlène qui me donne un coup de coude pour me lancer.
Maintenant je me rappelle qu’après le sprint aquatique j’ai peiné pour récupérer mon souffle. Cette épreuve est arrivée au mauvais moment. Et il ne faut pas oublier que le but de notre équipe était de faire participer tout le monde. Christophe ne risquait pas d’aller en prison sur cette épreuve et nous a offert un beau moment de combativité.


Fan-FortBoyard.fr : Céline réalise ensuite le précipice extérieur, et au final elle a du retard par rapport à Selin des Titanes, mais eux n’arrivent pas a ouvrir leurs cadenas. Tu pourrais peut-être expliquer à tous, comment ouvrir un cadenas ? Il parait qu’ils sont très sensible ?

Franck : Les cadenas alternent les ergots un numéro sur deux. Leur forme ne favorise pas une ouverture rapide ou désordonnée. Il faut prendre soin de tourner uniquement un rouleau et non pas le rouleau à côté.
La présence de l’équipe concurrente ajoute du stress et de la précipitation dans vos gestes. Pour le cadenas une personne calme est plus appropriée selon moi.


Fan-FortBoyard.fr : Ensuite c’est l’heure du relais-arbalète, ou tu prends le rôle de livreur. Quel est ton souvenir de ce duel a travers le fort et avant d’arriver à l’arbalète ? Car ton équipe est en retard du début à la fin ! Et ces sacs sont-ils si lourd que çà ?!

Franck : On perd du temps sur le casse tête avec les triangles métalliques. Je suis trop passif et n’aide pas assez Marlène dans ses choix à l’inverse de Laurent avec Céline.
Sous l’eau Christophe peine à scier son rondin de bois. Lorsque je récupère les sacs, l’équipe Titane utilise déjà l’arbalète et nos chances de gagner sont minces. Les sacs sont lourds mais une vérité du Fort est de ne jamais baisser les bras. Tu peux toujours retourner une situation défavorable. 


Fan-FortBoyard.fr : Les titanes sont déjà en train de tirer lorsque tu arrives à la terrasse avec Marlène. Mais au bout d’un moment, on voit que tu prends les choses en main, et tu empiète un peu sur le rôle de serveur de Marlène, en mettant les javelots toi-même dans l’arbalète ! Même si çà n’a rien changé, penses-tu que c’était quelques choses à faire ?

Franck : Dans ce final le duel des arbalètes est interminable et seuls deux personnes par équipe participent. Cela s’est fait naturellement, je devais bouillir en regardant. Sur le moment tu ne penses pas dépasser son rôle en replaçant les javelots.
Maintenant avec 1 javelot planté sur 15 tirés c’était loin d’être une botte secrète.


Fan-FortBoyard.fr : Vous remportez ce relais, grâce à votre nombre de clés ; plutôt surprit que cela se termine de cette façon ? Mais heureux d’être sélectionné pour la manche 2 je pense bien !

Franck : Nous partageons avec Céline, Christophe et Marlène un véritable moment de joie et je garde le souvenir d’une très belle et intense bataille avec un superbe coucher de soleil à l’horizon. Mais pour chaque équipe un 2ème javelot planté aurait été préférable pour nous départager.


Fan-FortBoyard.fr : Pour ta part, le retour sur l’île, c’est fait en deux fois, puisque l’émission fut enregistrée sur deux jours ! Comment se passe cette soirée et cette nuit intermédiaire avec les autres candidats de la saison ? Tu repenses à vos exploits de la journée, ou plutôt a ce qui t’attend le lendemain ?

Franck : Nous revenons tard sur l’île d’Aix. En rejoignant au restaurant les autres équipes, nous étions très heureux de partager cette victoire tout en gardant de la retenue par rapport à l’équipe titane mais également parce qu’on avait fait seulement la moitié du chemin.
A peine le temps de manger et nous préparions avec Didier (le maître du brief)le combat contre les Champions. Aux alentours d’1 heure du matin chacun retrouve son lit et essaie de se reposer.
Mais bien sûr tu te refais une dernière fois seul dans ton lit le film de la journée avec un petit sourire que tu sens doucement venir.


Fan-FortBoyard.fr : C’est donc le lendemain que tu retrouves face à toi, les 4 champions ; impressionné ? Ou ce sont des candidats comme les autres, pour toi ?

Franck : Alors là ce n est plus la même ambiance...car nous même nous sommes dans d autres dispositions, et les champions nous font rapidement comprendre qu’ils sont un peu chez eux, et que ça ne va pas être facile...
Ce ne sont pas des candidats comme les autres, ils connaissent les ficelles du fort. Ca fait 2 jours qu’ ils gagnent, mais les équipes précédentes nous avaient signalé, que quand ils avaient une défaite, ils perdaient facilement leur sourire et que c’était à ce moment là qu il fallait les piquer!
Malgré tout on les sent très concentrés et surtout organisés. Déjà un air de grosse 2ème phase se fait sentir..


Fan-FortBoyard.fr : Tu affrontes ensuite Alain dans le duel des étriers suspendus ; cette épreuve culte, tu l’a connais ? Qu’est-ce qui a fait que tu n’es pas pu avancer plus rapidement ?

Franck : Alain aurait pu faire l’aller retour sans que j’arrive à toucher la clé. Cette épreuve je la connais par la TV mais j’ai manqué de technique. Sur les images j’ai pu voir qu’il tenait directement les crochets et basculait plus facilement.
Fort de ses expériences sur les épreuves Alain était bien plus fort.


Fan-FortBoyard.fr : Un peu plus tard, vous arrivez dans la salle des maîtres, ou tu affrontes a nouveau Alain dans le duel des poids. Alors, je dois te dire que çà va rester l’un des grands moments de cette saison, car tu as vraiment était bluffant ! Félicitations ! Mais qu’est-ce qui a pu te faire tenir aussi longtemps ? Tu semblais vraiment très calme, et moins expressif qu’Alain !...

Franck : Le moment est décisif. On a 4 indices, les champions seulement 2. Si on gagne 2 épreuves dans la salle, Anne Marie reste prisonnière et ne participe pas à la salle du trésor. L’enjeu est important.
Mais plus que ça, j’ai envie de prendre ma revanche sur Alain et booster l’équipe. Je choisis de fermer les yeux pour être bien concentré. Avec ma position initiale je montre rapidement des signes de faiblesse mais en tournant l’épaule, le bras se retrouve comme emboîté et d’autres muscles travaillent.
Je ne veux pas montrer de souffrance et les cris de mon équipe m’aident vraiment à tenir aussi longtemps. Je ne pensais pas battre Alain sur ce genre d’épreuve surtout connaissant son mental. C’était aussi une belle surprise pour moi.


Fan-FortBoyard.fr : Avant la salle du trésor, vous découvrez vos 4 indices et vs faites même un 1 sacrifice, vous avez vraiment aucune idée de ce mot code, pourtant assez simple ? A moins que le sacrifice soit plus une confirmation ?

Franck : Bizarrement c’est la seule épreuve du Fort que nous n’avions pas préparée avec l’équipe. On avait choisi de poser les indices au sol. Les champions sont proches de nous, on parle donc très doucement pour garder secret nos idées. Mais c’est le blanc, nous avons peu d’échanges, et on reste sans voix face à ces indices. Soit on pensait déjà à ramasser des boyards soit la pression nous a assommés.


Fan-FortBoyard.fr : Heureusement vous accédez aux trésors, vous avez une technique précise à l’avance, pour ramasser le maximum de Boyards ?

Franck : En s’entraînant sur l’île d’Aix on avait essayé de porter les filles durant 2mn avec des allers-retours.  Au bout du compte la technique individuelle paraissait meilleure.
Et sur place en voyant les marches et le sol plutôt glissant ce choix s’est confirmé.


Fan-FortBoyard.fr : A quoi on pense a ce moment capital de l’émission, car il faut ramener les boyards, courir et surveiller la grille ?

Franck : Déjà on sait qu’on est vraiment en retard et qu’il faut tout donner pour les rattraper. Après on découvre l’environnement, le sol glissant la distance entre le réceptacle et les boyards.
Rapidement on se rend compte qu’il vaut mieux attaquer la prise des boyard par le haut des barreaux qui sont plus espacés. Marlène, prisonnière, hurle qu’il faut faire plus de trajets au détriment de la quantité. Bref on manque d’automatismes par rapport aux anciens sur ces deux dernières phases. 


Fan-FortBoyard.fr : Lors de la pesée, que penses-tu du poids des récoltes des deux équipes, çà te semble peu ou beaucoup ?

Franck : Cela me semble correct. A chaque trajet tu peux prendre pratiquement 1.5 kg de boyards dans les mains. A raison de 4 ou 5 allers retours par personne tu y arrives. Avec de l’expérience tu peux en prendre beaucoup plus, c’est sûr.


Fan-FortBoyard.fr : Votre défaite signe la fin de cette émission, qu’elle a était ton sentiment après le tournage ? Un regret peut-être ?

Franck : La fin de l’émission se termine en queue de poisson. Si proche du but..
La déception était vraiment immense. J’ai eu du mal à accepter cette conclusion. Le retour en zodiac vers l’île d’Aix avec le vent qui vous balaie quelques larmes…quelle souvenir !
La veille j’avais rêvé d’une meilleure fin. Mais mes coéquipiers m’ont aussi bluffé. Céline par exemple était plus discrète mais remarquable dans ses épreuves et avec un tel sang-froid… Marlène nous a épaté également avec le magicien, même Olivier Mine n’en revenait pas et Christophe c’était notre bible boyardesque, l’ami des bêtes aussi.
Bref, nous avons gagné ensemble la première phase et perdu aussi ensemble la deuxième. C’était ça Fort Boyard : un bel esprit d’équipe, de la combativité, des surprises, des rebondissements et  surtout de l’émotion. Suite à ces deux jours sur le Fort Boyard, j’ai vécu des émotions magnifiques, autant dans la joie que dans la peine. Mais vraiment c’était intense et terriblement bon.


Fan-FortBoyard.fr : Et deux mois après, ce samedi, comment s’est déroulé la diffusion de l’émission ? Assez chaleureuse, d’après les échos que j’ai eu... ^^

Franck : Très sympa. J’ai organisé une diffusion sur écran géant dans le bar d’un ami strasbourgeois. 50 personnes sont venues parmi lesquelles ma famille, les amis, les proches etc..
Ils étaient venu aussi pour la bière à volonté et les saucisses de Strasbourg. Et à chaque fois que notre équipe gagnait une clé deux jolies demoiselles ramenaient un plateau d’eau de vie alsacienne pour fêter l’évènement. L’ambiance était donc énorme et les encouragements ne manquaient pas. C’était une très belle soirée avec une fin inattendue pour beaucoup.


Fan-FortBoyard.fr : As-tu retrouvé vraiment la même ambiance en regardant l’émission qu’en l’enregistrant ?

Franck : J’attends de la revoir tranquillement seul pour apprécier les détails. Certaines épreuves sont malheureusement trop coupées pour en apprécier soit la difficulté soit l’intensité.


Fan-FortBoyard.fr : Tu as déjà revu des candidats, ou des membres de ton équipe depuis le tournage du mois de mai ?

Franck : Pour l’instant pas une semaine sans avoir de nouvelles de l’équipe. On était très soudés et on tient à garder le contact.
Avec mon amie nous sommes allés à Paris voir le concert de M. On a tenté un coup de poker et Marlène et son homme nous ont rejoint. Encore une longue soirée..
Pour l’émission 5 on prévoit également de se retrouver plus nombreux du côté de La Rochelle.


Fan-FortBoyard.fr : Tu as eu la chance de découvrir le fort et l’envers du décor, un petit scoop à révéler aux fans de Fort Boyard ?

Franck : Passe Partout alias Dédé a eu le coup de foudre pour une personne de notre équipe…


Fan-FortBoyard.fr : Alors d’habitude, ce petit paragraphe c’est plutôt des questions un peu décalée ou amusante, mais pour toi, çà va justement être très sérieux !! Et je vais donc laisser la parole a ton "adversaire" Romain, qui a quelques questions à te poser...

Romain (candidat 2010) : Finalement Franck, quelle phase aura été la plus difficile pour vous ? La phase 1 contre les Titanes ou la phase 2 contre les Champions ?

Franck : Les 2 phases étaient difficiles, il faut rester concentré jusqu au bout. Mais nous avons préféré l’ambiance de la phase 1, plus joviale, bon esprit, avec un encouragement mutuel, tout ça avec le sourire. La phase 2 c’était la compétition à l’état pure, chaque erreur s’est payée cash.


Romain (candidat 2010) : Dans quelle phase vous êtes vous fais le plus plaisir avec Christophe, Marlène et Céline ?

Franck : Le duel final de la phase 1 contre Selin, Laurent, Armelle et toi était fantastique. Beaucoup de suspens, des émotions qui partent dans tous les sens et le tout accompagné d’un bel esprit. Tout ce qu’on aime. Contre les champions, la salle des maîtres était aussi un vrai moment de suspens collectif.


Fan-FortBoyard.fr : Bon intervieweur, le Romain !! Sinon si l’on te dit d’y retourner l’an prochain, tu y va ?

Franck : Bien sûr, j’ai installé l’épreuve des étriers dans le garage !!!


Fan-FortBoyard.fr : Et tu changeras quoi par rapport à ton premier passage ?

Franck : Je m’entraîne à trouver les mots codes. Je me les passe tous depuis la première diffusion. D’ailleurs dès notre retour, Christophe avait commencé par envoyer des mails avec des indices... de 1993 !


Fan-FortBoyard.fr : Pour terminer, et après les questions de Romain, c’est toi qui va pouvoir parler de lui !... car tu sais, Romain est un peu la "mascotte" du site et du forum, depuis les tournages. Il nous a pas mal aidé et on lui a gentiment mit la pression avant la diffusion ;) !!... Alors toi qui l’a côtoyé quelques jours, y a t-il un scoop ou un dossier a révélé au grand jour le concernant ? Aussi bien sur l’ile ou sur le Fort évidemment ! On prend tout !! ^^

Franck : C’est surtout un mec qui a bien emmené son équipe avec un état d’esprit irréprochable.


Fan-FortBoyard.fr : Dans un tout autre domaine, et je sais que quelques fans apprécient aussi cet autre jeu, on a pu te voir dans "Les 12 coups de midi" sur TF1, le 29 et 30 juin dernier ! C’était aussi une bonne expérience, d’inaugurer ce nouveau jeu ? Et là, tu as gagné, tu as été Champion une fois !

Franck : C’était une petite revanche sur la défaite du Fort Boyard. Quitte à vous surprendre j’aurais bien échangé les 15 000 euros contre une victoire à 2500 euros avec mon équipe. Gagner seul c’est sympa mais sur le Fort ça n’a rien à voir.
Avec une victoire le champagne aurait coulé à flot dans le seul bar de l’île d’Aix chez Alain, qui malgré la défaite se souvient très bien de notre passage avec l’équipe Titane de Mathieu, Françoise, Olivia et Fabien mais aussi Charlotte la remplaçante.


Fan-FortBoyard.fr : Tu as l’air de bien t’habituer aux jeux télévisés, c’est quoi ton prochain défi ? Aventurier comme tu es, je te verrais bien dans un "Koh-Lanta" ou un "Pékin Express" ? Non ?

Franck : Pékin Express je signe demain, c’est vraiment top comme aventure. La devise de toujours y croire vaut encore plus sur ce jeu que sur le Fort peut-être. Koh Lanta est un combat plus personnel mais pourquoi pas.
Ces aventures télévisuelles apportent une adrénaline incomparable.


Fan-FortBoyard.fr : Et bien, merci Franck pour cette interview, et encore bravo pour ta participation à Fort Boyard 2010 !

Franck : Merci à toi qui nous replonge dans ce bain boyardesque. C’est une vrai belle émission Fort Boyard, très riche en émotions et surtout très sympa à vivre avec tous ces passionnés qu’on a rencontré durant cette aventure. J’en profite pour tous les saluer et notamment Alex et Charlotte qui avaient la délicate tâche d’être remplaçant. A bientôt j’espère.


Interview réalisé le 28 juillet 2010
Fan-FortBoyard.fr remercie chaleureusement Franck pour sa disponibilité à la réalisation de cette interview.

Autres pages de la saison 2010 de Fort Boyard :

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/10/2017