Évènements marquants et anecdotes de Fort Boyard 1998

Chaque saison de Fort Boyard est un spectacle qui offre des évènements surprenants ou inattendus, que ce soit directement en lien avec les épreuves et leurs statistiques, les travaux du fort, les personnages, le déroulement des émissions ou suite aux prestations étranges, aux erreurs ou aux exploits des candidats ou d'une équipe. Retour sur les faits marquants, rares, ou drôles qui font nos souvenirs de Fort Boyard 1998.

Participez aux mises à jour de cette page : Si vous avez un souvenir d'un évènement marquant ou d'une anecdote de Fort Boyard, vous pouvez nous faire une proposition d'ajout en nous contactant via le formulaire de contact spécifique.

Des tournages sur trois périodes en 1998

- Les tournages des 10 émissions ont eu lieu du jeudi 4 au vendredi 5 juin, puis du dimanche 14 au jeudi 18 juin, puis du dimanche 5 au mercredi 8 juillet 1998 au rythme d'une émission par jour.

Les épreuves et les aventures

- La nouvelle Horloge du Tigre, située dans le rond central, rythme la partie des épreuves (voir Règles du jeu de Fort Boyard 1998). Fait étrange, dans les émissions 1, 4, 6, 8, 9 et 10, l'Horloge du Tigre est tournée d'un quart de tour, dirigée par la cellule 101 (voir capture ci-contre). Dans les autres émissions de 1998 et lors des saisons suivantes, elle est orientée vers la vigie.

- Pour gagner de la place, trois épreuves cohabitent dans la même cellule que des épreuves existantes : l'épreuve de la Secousse avec l'Échelle infernale (cellule 110), l'épreuve du Jingbille avec les Pierres extérieures (cellule 221), l'épreuve du Voleur de clé avec le Fil à plomb (cellule 211B).

- Dans l’émission n°2 du 11 juillet 1998, Marie PECQUERY interprète deux rôles, celui de la Bohémienne et pour une unique fois celui de la Lutteuse dans la Lutte dans la boue.

- Statistique géographique amusante, les épreuves du 1er étage sont nettement plus réussites que celle du 2e étage !

- La Cage aux tigres est devenue une aventure après avoir été l'épreuve récurrente "star" de la saison 1997.

- La cellule 119 contient toujours l’aventure du Surplomb depuis 1996, mais elle ne sera pas diffusée. Même sort pour l'aventure de l'Ascenseur, dont les installations sont toujours visibles sur la terrasse, mais elles ne seront pas utilisées, ainsi que l'aventure du Souterrain inondé. Les citernes ne servent pas du tout en 1998.

- Après l'aventure du Funambule en 1997, l'univers du cirque s’installe davantage sur le fort avec l'arrivée de la nouvelle aventure du Trapèze, qui demande une installation très importante dans la cour intérieure pour la sécurité. De plus, elle demande la participation du personnage du Trapéziste.

- L'habillage-écran de la saison 1998 est typique de cette saison. Il est conçu avec des formes carrées, d'un gris-vert transparent, entourant les différentes annotations. En plus, cette année uniquement, entre chaque épreuve nous avons un récapitulatif de la progression de l'équipe, avec le nombre d'épreuves jouées, le nombre de clés au trousseau et le nombre de prisonnier (voir capture ci-contre).

Agencement astucieux du fort

- Pour accéder aux tables des duels de la Salle du Conseil, les candidats traversent la cellule 202. Cette zone est désormais dans la pénombre, puisque le décor du nouveau pré-générique est présent (voir Plan du Fort Boyard 1998). Cet espace est aménagé comme s'il s'agissait du "repère" des Maîtres des Jeux, avec une table centrale, entourée de plusieurs bibliothèques avec des livres et de nombreux objets. Durant le pré-générique, les Maîtres des Jeux sont d'ailleurs souvent présents, et en jouant parfois avec des duels du Conseil.

Les équipes de candidats

- Les tenues des candidats de la saison 1998 sont assez aléatoires. Des styles différents sont visibles selon les équipes, mais il y a toujours une cohérence au niveau des couleurs. Certains candidats porteront encore des tenues de la période 1996-1997. Quoi qu’il en soit le capitaine de l’équipe est bien mis en avant, grâce à une tenue toujours différente du reste des membres de l’équipe.

- Le nouveau rôle de capitaine est fortement mise en avant, d’ailleurs les capitaines de 1998 sont de grandes personnalités de l'époque, comme l'animateur et  pilote de dragsters Vincent PERROT, la comédienne Véronique GENEST, le judoka David DOUILLET, l'humoriste Virginie LEMOINE, le chanteur Enrico MACIAS ou l'acteur Jean-Claude BRIALY.
Lors de chaque pré-générique, on peut voir les capitaines qui entraînent et encouragent les membres de leurs équipes, sur le continent, la veille au soir du tournage de l'émission sur le fort.

Autres pages de la saison 1998 de Fort Boyard :

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/07/2020