Fort Boyard du 16/08/2014 - Equipe Valérie Damidot [08]

Diffusion : Samedi 16 août 2014 à 20h45 sur France 2
Enregistrement : Mardi 3 juin 2014 (10e sur 10)
Réalisateur : Bernard FLAMENT

Numéro de l'émission en 2014 : 08
Numéro de l'émission depuis 1990 : 285
Durée : 1H54

L'équipe

- Valérie DAMIDOT, animatrice
- Philippe AURIEL, animateur et assistant de Valérie dans D&CO
- Amaury LEVEAUX, nageur
- Alexandra ROSENFELD, Miss France 2006
- Tony SAINT LAURENT, humoriste
- Artus, humoriste

Association Cé Ke Du Bonheur

Présentation des candidats et de l'association

Valérie DAMIDOT
animatrice - 49 ans
1ère participation à Fort Boyard
Elle débute sa carrière en travaillant dans les coulisses des émissions comme Star Academy où elle joue la nounou et de Loft Story 2 en tant que chef casteuse. Depuis 2006, elle présente l'émission de déco D&CO sur M6. Depuis 2010, elle joue le 1er rôle de la série Victoire Bonnot.

Philippe AURIEL
animateur et assistant de Valérie dans D&CO
1ère participation à Fort Boyard
Depuis quelques années, il est l'un des assistants de Valérie Damidot dans D&CO sur M6. Il apparait dans toutes les émissions (hedomadaires et primes) pour participer aux chantiers. En 2014, il fut aussi chroniqueur dans Y’a que les imbéciles... sur M6 avec Valérie Damidot.

Amaury LEVEAUX
nageur - 28 ans
1ère participation à Fort Boyard
Spécialiste des épreuves de sprint en nage libre et en papillon, il a débuté sa carrière en 2004. Multiple médaillé aux championnats d'Europe de natation, il a remporté 2 médailles d'argent au JO de Pékin 2008, puis 1 médaille d'or et 1 d'argent au JO de Londres 2012.

Alexandra ROSENFELD
Miss France 2006 - 27 ans
4e participation à Fort Boyard (précédentes en 2006, 2008, 2011)
Elue Miss France 2006, elle est originaire de Béziers où elle fut élue Miss Languedoc en 2005. Un an plus tard, elle a été élue Miss Europe 2006. Depuis, elle a été animatrice sur CFoot, a participé à Pékin Express et anime Recettes de fous dans 100 % Mag sur M6.

Tony SAINT-LAURENT
humoriste - 30 ans
1ère participation à Fort Boyard
Membre du Jamel Comedy Club, cet humoriste est actuellement en représentation au Comedy Club pour son spectacle Appelez-moi Tony Saint Laurent. Il a posté plusieurs sketch sur Internet et participent a de nombreux festivals d'humour.

Artus
humoriste et comédien - 26 ans
1ère participation à Fort Boyard
Il a commencé par des études technologiques de cuisine, puis a été formé au Cours Florent. Il s'est fait connaitre pour avoir participé à l'émission On n'demande qu'à en rire sur France 2 depuis septembre 2011. Il joue actuellement son one-man-show Al Dente à Paris.

Association
Cé Ke Du Bonheur (site internet)
2e représentation à Fort Boyard (précédente en 2006)
Fondée en début d’année 2004, Cé Ke Du Bonheur déploie toute son énergie afin d’améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents hospitalisés.
Pour en savoir plus sur l'association, ses objectifs, ses actions, prendre contact ou faire un don, vous pouvez consulter le site web grâce au lien ci-dessus.

Partie 1 - Résumé de la Quête des clés

Pour remporter les 7 clés nécessaires pour déverrouiller la porte de la Salle du Trésor, l'équipe dispose de 50 minutes.

01 | Tri sélectif par Alexandra ROSENFELD - PERDU
02 | Cotons-tiges par Valérie DAMIDOT - PERDU
03 | Magic Academy par Philippe AURIEL - PERDU
04 | Salle des tortures par Amaury LEVEAUX - PERDU
05 | Casino par Artus - GAGNÉ 1ère clé
06 | Gagarine par Valérie DAMIDOT - PERDU
07 | Jarres par Alexandra ROSENFELD - PERDU
08 | Bibliothèque par Philippe AURIEL - GAGNÉ 2e clé
09 | Cloche par Tony SAINT-LAURENT - PERDU ABANDON
10 | Lutte par Valérie DAMIDOT - PERDU
11 | De la Terre à la Lune par Amaury LEVEAUX - GAGNÉ 3e clé
12 | Chez Willy Rovelli par Tony SAINT-LAURENT et Artus - GAGNÉ 4e clé
13 | Safari par Alexandra ROSENFELD - PERDU
14 | Salle des illusions par Valérie DAMIDOT et Philippe AURIEL - PERDU

Au terme de la Quête des clés, l'équipe a remporté 4 clés.
Nombre de prisonnier(s) : 0

Partie 2 - Résumé du Jugement

Les candidats se dirigent vers la Salle du Jugement pour récupérer les clés manquantes pour arriver à 7, et/ou libérer le ou les prisonnier(s) de la Quête des clés.

Étape 1 - Récupération des clés manquantes :
01 | 5e clé | Cercle par Tony SAINT-LAURENT - PERDU PRISONNIER
02 | 6e clé | Roue du destin parValérie DAMIDOT - GAGNÉ (Libre)
03 | 7e clé | Perche par Artus - GAGNÉ (Libre)

Étape 1 - Libération du ou des prisonnier(s) :
L'équipe n'a pas eu de prisonnier durant la Quête des clés, cette sous-partie n'est donc pas jouée.

Au terme du Jugement, l'équipe ne sera pas au complet pour la suite du jeu, Tony SAINT-LAURENT reste en prison jusqu'au Conseil.

Partie 3 - Résumé de la Quête des indices

Pour remporter un maximum d'indices, l'équipe dispose de 30 minutes (pas de report de temps de la Quête des clés).

01 | Manoir par Valérie DAMIDOT - PERDU
02 | Cabine abandonnée par Alexandra ROSENFELD - PERDU
03 | Tyrolienne infernale par Artus et Amaury LEVEAUX- GAGNÉ 1er indice
04 | Chez Willy Rovelli par Valérie DAMIDOT et Philippe AURIEL - PERDU
05 | Entraînement sous-marin par Artus - PERDU ABANDON PROBLÈME TECHNIQUE
06 | Chambre froide par Philippe AURIEL - GAGNÉ 2e indice
07 | Cellule qui rétrécit par Amaury LEVEAUX - PERDU

Au terme de la Quête des indices, l'équipe a remporté 2 indices.

Partie 4 - Résumé du Conseil

L'équipe obtient d'office 3 minutes pour la Salle du Trésor.

Libération du ou des prisonnier(s) :
Tony SAINT-LAURENT se présente à la grille du Conseil. Choix de l'équipe : LIBÉRATION (- 15 secondes)

01 | Rats noirs / rats blancs par Tony SAINT-LAURENT - GAGNÉ + 30 secondes
02 | Marteaux par Valérie DAMIDOT - PERDU - 30 secondes
03 | Enigme par Philippe AURIEL - GAGNÉ + 30 secondes

Au terme du Conseil, l'équipe a remporté un temps de 3 minutes et 15 secondes pour la Salle du Trésor.

Partie 5 - Résumé de la Salle du Trésor

Devant la Salle du Trésor, l'équipe possède 2 indices et un temps de 3 minutes et 15 secondes pour la recherche du mot-code et la récolte des Boyards.

Recherche du mot-code :
Découverte des indices obtenus par l'équipe lors de la Quête des indices :
SOURIS / ROUGE

Sacrifice(s) : 1
- Valérie DAMIDOT pour avoir l'indice ROULANT

L'équipe entre dans la Salle du Trésor avec le mot-code : TAPIS

Récolte du Trésor :
L'équipe a trouvé le bon mot-code, la chute de Boyard a bien lieu.

Gain pour l'association Cé Ke Du Bonheur : 16 520€

Album des photos officielles de l'émission

 
 
 
 
 

Album des photos du tournage de l'émission

 
 
 
 

Avant | Après

Autres pages de la saison 2014 de Fort Boyard :

Commentaires (1)

hélium
  • 1. hélium | 17/08/2014
Là, franchement, je crois que je n'ai jamais été aussi déçu par une équipe que ce soir... et surtout par le résultat obtenu. Ce n'est pas que je n'aime pas Valérie Damidot (bien au contraire, ça devait probablement être la candidate que j'attendais avec le plus d'impatience cette année...), mais là, j'ai émis un bon nombre de coups de gueule pendant l'émission qui viennent s'ajouter aux défauts habituels de la saison...

Points positifs (quand même) :
+ Phil était le meilleur candidat de l'équipe, et est probablement celui qui s'est le plus donné par rapport aux autres... par ailleurs, il a réussi le seul exploit de l'émission, à savoir la Bibliothèque (qu'Olivier n'explique toujours pas avant de commencer l'épreuve en revanche, mauvais point ! Je veux bien que le fait de découvrir ce qu'il faut faire fasse partie de l'épreuve, mais dans ce cas, qu'il dise "Attention, tu risques de rester prisonnier, je ne peux pas t'en dire plus" par exemple...). Artus était également assez efficace, bien qu'un peu plus discret.
+ Cela faisait depuis 2012 que l'on n'avait pas vu Lady Boo sur la poutre des Cotons-Tiges, et c'est bien que l'épreuve ne soit finalement pas réservée à Mister Boo. Par ailleurs, j'ai bien apprécié l'anecdote sur Pénélope Gadoue.
+ De même, j'ai apprécié l'anecdote explicative durant l'Entraînement Sous-Marin concernant le boulon serré dans le mauvais sens, ainsi que la statistique sur le nombre d'équipes perdantes depuis 1990 (mais comme je n'ai pas vérifié, j'espère qu'elle est toutefois vraie, voir le point négatif associé)...
+ Ca peut paraître un peu étrange que je mette ça en point positif, mais d'une certaine manière, j'aime bien qu'une équipe n'obtienne que 4 clés, de temps en temps, ça change un peu. Bon, cela dit, ça veut forcément dire que je vais me défouler dans les points négatifs concernant l'équipe.
+ Ca faisait combien de temps qu'on n'avait pas vu le défi de la Perche dans la SDJ ? (depuis 2012 non ?) Même si on aime les nouveautés, ça fait du bien de revoir les anciens défis de temps en temps, d'autant plus que celui-ci me lasse moins que d'autres comme les Trois Niveaux.
+ Artus n'a, pour une fois, pas eu à se changer pour rien entre la Tyrolienne inversée et l'Entraînement sous-marin. J'ai toujours trouvé un peu idiot le fait qu'un candidat enfile une tenue de plongée pour une épreuve, puis se rhabille et enfile une autre combinaison un peu plus tard... là, au moins, les épreuves ont été enchaînées intelligemment.

Points négatifs :
- Heureusement que Phil et Artus étaient là cependant, car le reste de l'équipe n'était franchement pas brillant. J'oserais presque dire que si on les avait échangés avec Stéphane Bak et Evelyne Thomas, on aurait eu le cocktail parfait... Entre Valérie qui, malgré sa personnalité que j'apprécie, n'a gagné qu'une épreuve (de hasard, de surcroît) et a abandonné peut-être un peu trop vite Gagarine et le Restaurant (je peux encore comprendre, mais c'est pas top pour son assistant qui, lui, s'efforce de manger sa glace...) ; Amaury qui en faisait peut-être un peu trop avec sa phobie des serpents ; Tony qui a abandonné la Cloche sans préavis, sans même avoir été balancé ne serait-ce qu'un peu (même Alexandra, qui l'avait faite en paniquant en 2011, avait essayé) ; et Alexandra pour lequel je serai un peu plus clément vu qu'elle a surtout joué de manque de temps par moments (Tri sélectif, Safari) bien qu'elle aurait pu réussir les Jarres...
- Bref, au niveau des performances, ça s'en ressentait, et après les parties "Clés" et "Indices", j'avais presque l'impression de revoir l'émission de Catherine Laborde 2012, elle aussi peu glorieuse, avec le même scénario "catastrophe" (4 clés, 1 prisonnier dans la SDJ, peu d'indices). A la différence toutefois du Conseil et de la SdT, mais j'y reviendrai...
- Concernant les anecdotes, si j'en apprécie certaines, en revanche, d'autres sont franchement dispensables, que ce soient les indications "piqûres de rappel" comme "Valérie a perdu face à Lady Boo aux Cotons-Tiges, va-t-elle se rattraper dans la Lutte ?" (bon sang, c'était il y a 25 minutes à peine, on n'est pas des poissons rouges !), ou les indications fausses comme "Alexandra Rosenfeld avait gagné toutes ses épreuves à clés en 2011" (ce qui n'a pas été le cas, car elle avait perdu la Cloche, qui avait été jouée pour une clé dans cette émission-là... et l'anecdote a bien précisé "à clé", donc pas de confusion possible entre "épreuve" et "aventure").
- J'espère que la Salle des Tortures ne va pas rester l'an prochain... j'aime bien son décor, mais son principe me lasse et aurait dû rester dans les années 90.
- Persiste et signe : une seule apparition du Restaurant est largement suffisante, surtout quand l'un des deux plats a déjà été vu. Par ailleurs, sa cinématique introductive systématique devient franchement lassante, ce qui est également valable pour le Cours de Magie.
- Vu les caprices et aléas des tigres (contre lesquels le candidat ne peut pas faire grand-chose), j'aurais plutôt mis 3 minutes pour le Safari (même si 2'30 est maintenant probablement devenu le temps le plus élevé pour une aventure cette année...)
- Après Mister Boo qui remplace les Maîtres du Temps au Conseil, on a Passe-Muraille qui remplace Mister Boo dans la SdJ... même si c'est amusant de voir Passe-Muraille grimé en Mister Boo, dans ce contexte, c'est juste n'importe quoi. Pourquoi les personnages ne veulent-ils pas s'en tenir à leurs rôles premiers cette année ?
- J'avais oublié de me prononcer là-dessus la semaine dernière, mais apparemment, rien n'a été fait pour faire évoluer la Tyrolienne inversée dans le bon sens (toujours un principe plus complexe que l'épreuve elle-même)... et ce n'est pas le fait que le candidat soit pieds nus cette année qui changera grand-chose. Par ailleurs, vu qu'elle a fait participer un nageur professionnel, ça aurait été beaucoup mieux d'avoir la Tyrolienne originelle, car dans cette version, c'est comme si on faisait venir un cuisinier étoilé pour faire réchauffer un plat au micro-ondes...
- Le défi des rats noirs/rats blancs, c'est une blague ? Autant on a le Puzzle Cafards qui, lui, semble irréalisable pour gagner du temps ; autant ce défi-là semble ridiculement simple dès lors qu'on n'a pas de phobie concernant les rats...
- C'est probablement dû à la version 2014 du Conseil, le fait qu'on ne revoit quasiment plus les anciens duels et que ceux actuellement en place ne tournent parfois pas assez, mais le Billot (de même que le Poids) a tendance à me lasser, première fois en plus de 15 ans que ça m'arrive...
- L'énigme du conseil... faudra tout de même qu'on m'explique pourquoi mettre une énigme difficile dans Gagarine (où le candidat a d'autres chats à fouetter) et une énigme d'une simplicité déconcertante au Conseil, où le candidat n'est aucunement perturbé. Et où l'enjeu est, encore une fois, beaucoup trop important comme on a pu le voir ce soir...
- ... car voilà, on a encore eu une preuve ce soir que le Conseil, dans sa version actuelle, avec ses trois misérables défis, a encore eu une trop grosse importance par rapport aux autres parties de l'émission ; et, pire, sert même de variable d'ajustement vis-à-vis de la partie qui le précède. Avec 4 clés et 2 indices, l'équipe a été assez mauvaise pendant la majeure partie de l'émission, pourtant elle obtient plus de 3 minutes dans la SdT (la seule autre équipe ayant réussi, pour le moment, à avoir plus de 3 minutes cette année, c'était l'équipe de Fauve Hautot, qui n'avait également remporté que 2 indices), laissant donc largement le temps à l'équipe d'amasser beaucoup d'argent. Sur le coup, on peut vraiment dire que l'énigme à elle seule valait 10 000 euros.
- Et puis bon, certes, la Salle du Trésor ne se résume pas qu'au temps obtenu au Conseil, elle consiste également à trouver le mot-code... mais, depuis l'an dernier, j'ai presque envie de dire que ça ne relève que de la simple formalité, tellement celui-ci est simple (à tel point qu'Olivier se dispense de donner des explications, et s'en est même amusé ce soir), et tellement les équipes ne l'ayant pas trouvé ou ayant mis trop de temps à le deviner sont devenues inexistantes (le dernier échec lié au mot-code non trouvé remonte à l'équipe de Catherine Laborde en 2012, et l'équipe de Dounia Coesens cette année-là avait également perdu beaucoup de temps à cause de ça... mais depuis, plus rien à ce niveau). A tel point qu'on se demande si la production n'a pas dû trouver autre chose pour faire perdre certaines équipes, comme la faute d'orthographe de l'équipe de Brahim Asloum... on verra avec les deux dernières émissions, mais pour le moment, c'est vraiment l'impression que j'ai.

Bref, j'ai trouvé que le gain n'était pas mérité... mais, alors que d'habitude, je dis ça pour des équipes ayant perdu pour pas grand-chose, là, pour une fois, c'est parce que l'équipe n'était pas assez performante et n'a dû cette performance qu'à deux défis. Je ne leur souhaitais pas nécessairement un échec, mais 16 000 € pour cette équipe, c'était trop au vu de leur parcours assez médiocre, surtout comparé à celle de Raymond Domenech qui était plus méritante (et qui était "handicapée" dans la SdT par la mise sur la touche de Lucienne Moreau). Et l'équipe n'est pas la seule coupable dans cette affaire... après tout, c'est la trop grande importance du Conseil vis-à-vis du reste de l'émission, ainsi que l'absence de difficulté induite par la réflexion du mot-code qui ont conduit l'équipe à avoir tout le temps qu'elle voulait dans la SdT et lui assurer une somme assez confortable.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/10/2017