Prisonniers

Fiche d'identité

Présence :
Saison : 1990

Interprètes :
4 comédiens dont Gilles ARTHUR et Franck MERCERON (1990)

Présentation et évolution

- En 1990, les Prisonniers sont des personnes enfermées depuis longtemps dans le labyrinthe de l'épreuve des Prisonniers. Deux hommes et deux femmes sont bloqués entre les grilles et ils doivent donner à manger au candidat, afin qu'il puisse avancer jusqu'à la clé. Ils sont vêtus avec des tenus de prisonniers beiges ou des costumes sales et poussiéreux.

Informations complémentaires

- Aucune information sur ce personnage actuellement...

Galerie photos

 
 
 
 
 

Autres personnages de Fort Boyard :

Commentaires (2)

Sandrine
  • 1. Sandrine | 19/01/2014
Précisions sur cette épreuve (je l'ai sur une casette vidéo VHS, c'est en 1990 donc pas encore de DVD !) : l'épreuve est chronométrée par la fameuse clepsydre.

Avant le démarrage de l'épreuve, la Coach Sophie DAVANT présente l'épreuve : "il s'agit d'une épreuve pour quelqu'un qui est capable d'avaler tout ce qu'on lui donne, homme ou femme".
Le candidat pénètre dans la cellule et doit avaler tout le contenu de ce que l'habitante du Fort (4 femmes) lui propose pour pouvoir lui ouvrir la porte (4 portes fermées) et progresser dans la cellule :
- en premier du vinaigre de vin rouge (quantité environ de 150 à 200 mL)
- en deuxième de l'huile de ricin (quantité environ de 150 à 200 mL)
- en troisième de l'huile de foie de morue (quantité environ de 150 à 200 mL)
- en quatrième deux morceaux de hareng mariné (odeur assez forte et répugnante).

Dans la vidéo en ma possession c'est un homme qui accepte de faire l'épreuve : il pénètre dans la cellule en disant "je rentre dans la pièce je ne vois pas la clé", s'approche du premier récipient, goûte et dit "Ha c'est dégueulasse", le termine et dit "c'était vraiment dégueulasse", l'habitante du Fort lui ouvre donc la porte et la Coach Sophie DAVANT commente : "alors ça c'était du vinaigre" et ainsi de suite à toute les portes.
A la fin de l'épreuve, quand le candidat termine l'épreuve, prend la clé et sort de la cellule, la Coach Sophie DAVANT lui demande "alors pas trop mal au ventre" et le candidat lui répond "ça va mais c'était vraiment dégueulasse".

C'est une épreuve assez facile : à chaque fois les candidats ont récupéré la clé.

Personnellement, si je devais faire Fort Boyard je voudrais bien faire cette épreuve (ce n'est pas une épreuve physique, c'est plutôt rigolo et c'est une clé "donnée"), alors Père Fouras prenez en note et réservez-moi cette épreuve quand je viendrai dans votre Fort !

Merci.

Sandrine
EVAN
  • 2. EVAN | 26/09/2014
LES PRISONNIERS SONT TROS PAUVRE DE RESTER DANS CES PRISON DANS UN LABYRINTHE ET C EST VRAI SANDRINE CA NA PAS L AIR APPETISSANT

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/11/2018