Museum / Aimant / Ventouse

Localisation(s) :
- en intérieur > cellule 106 (plan)

Exécution :
- candidat(e) : Mixte
- effectif : 1 personne

Type(s) :
- depuis 1996 : épreuve (avec clepsydre bleue)

En bref :

- Création et première apparition en 1996 (Ventouse)
- Nouvelle version en 2010 (Aimant)
- Nouvelle version en 2011 (Museum)
 

Particularité(s) :
- Épreuve génératrice de prisonniers (depuis sa création)
Définition générale : Aucun accessoire bloque la porte après l'entrée du candidat dans la cellule. Il peut ressortir à tout moment, même sans la clé. Toutefois, le déroulement de l'épreuve ou l'architecture du lieu fait que le candidat peut rester bloquer à un moment précis et ne pourra pas sortir lorsqu'il le souhaite. Il peut donc facilement être prisonnier à l'approche de la fin de la clepsydre. Ainsi, il peut y avoir des victoires, des échecs ou des prisonniers dans cette épreuve.

Description - Ventouse (1996-2009)

Avant de commencer, le candidat reçoit une ventouse de la part de l'animateur. Pour entrer dans la cellule, le candidat passe par le soupirail situé au-dessus de la porte habituelle. Et pour cause, le but de cette épreuve est de ne surtout pas poser le pied sur le sol.

Une fois à l'intérieur, il doit traverser la pièce pour récupérer la clé mise en évidence dans une vitrine fermée. Pour y accéder, il doit passer de meuble en meuble.
- De 1996 à 1999 (photo 1), il débute sur une bibliothèque, puis doit fermer un coffre qui est empilé au-dessus d'un deuxième coffre afin de monter dessus, il passe ensuite en équilibre sur une grande balance avant d'arriver sur un petit meuble en bois.
- De 1999 à 2009 (photo 2), il débute sur une bibliothèque, puis une échelle de corde verticale, il traverse ensuite sous une échelle en bois horizontale à la force des bras avant d'arriver sur un petit meuble en bois.

Depuis ce meuble, il doit grimper sur un hamac très instable. Toujours sans chuter, il faut s'allonger dessus et grâce à la ventouse de vitrier, ouvrir la vitrine contenant la clé en exerçant trois pressions sur la ventouse. Une fois la clé récupérée, il peut abandonner la ventouse sur la vitrine, mais pas sur le sol ! Puis, il ne lui reste plus qu'à faire le chemin du retour pour sortir de la cellule.

Si le candidat touche le sol durant le jeu aussi bien lors de l'aller que du retour, ou que la ventouse tombe sur le sol pendant le parcours, la lumière s'éteint, une alarme retentit et il devient prisonnier.

Description - Aimant (2010)

Avant de commencer, le candidat reçoit un aimant de la part de l'animateur. Pour entrer dans la cellule, le candidat passe par le soupirail situé au-dessus de la porte habituelle. Et pour cause, le but de cette épreuve est de ne surtout pas poser le pied sur le sol.

Une fois à l'intérieur, il doit traverser la pièce pour récupérer la clé mise en évidence dans une vitrine fermée. Pour y accéder, il doit passer de meuble en meuble. Il débute sur une bibliothèque, puis une échelle de corde verticale, il s'agrippe à une roue suspendue à la force des bras avant d'arriver sur un petit meuble en bois.

Depuis ce meuble, il doit grimper sur un hamac très instable (à l'aide d'une corde suspendue si besoin). Toujours sans chuter, il faut s'allonger dessus et grâce à l'aimant, ouvrir la vitrine contenant la clé.

Une fois la clé récupérée, il peut abandonner l'aimant sur la vitrine, mais pas sur le sol ! Puis, il ne lui reste plus qu'à faire le chemin du retour pour sortir de la cellule.

Si le candidat touche le sol durant le jeu aussi bien lors de l'aller que du retour, ou que l'aimant tombe sur le sol pendant le parcours, la lumière s'éteint, une alarme retentit et il devient prisonnier.

Description - Museum (depuis 2011)

Avant de commencer, le candidat reçoit une ventouse de la part de l'animateur. Pour entrer dans la cellule, le candidat passe par le soupirail situé au-dessus de la porte habituelle. Et pour cause, le but de cette épreuve est de ne surtout pas poser le pied sur le sol.

Une fois à l'intérieur, il doit traverser la pièce pour récupérer la clé mise en évidence dans une vitrine fermée. Pour y accéder, il doit passer de meuble en meuble. Il débute sur une bibliothèque, puis une échelle de corde verticale, il s'agrippe à une roue suspendue à la force des bras avant d'arriver sur un petit meuble en bois.

Depuis ce meuble, il doit grimper sur un hamac très instable (à l'aide d'une corde suspendue si besoin). Toujours sans chuter, il faut s'allonger dessus et grâce à la ventouse de vitrier, ouvrir la vitrine contenant la clé en exerçant trois pressions sur la ventouse.

Une fois la clé récupérée, il peut abandonner la ventouse sur la vitrine, mais pas sur le sol ! Puis, il ne lui reste plus qu'à faire le chemin du retour pour sortir de la cellule.

Si le candidat touche le sol durant le jeu aussi bien lors de l'aller que du retour, ou que la ventouse tombe sur le sol pendant le parcours, la lumière s'éteint, une alarme retentit et il devient prisonnier.

Évolutions et informations complémentaires

- Sauf quelques exceptions, lorsqu'un candidat est prisonnier, la lumière de la cellule s'éteint et un spot rouge s'allume. En même temps, une alarme retentit (dont le son a évolué plusieurs fois au cours des saisons) et le sas d'entrée se ferme.

- La petite vitrine renfermant la clé est un élément essentiel de l'épreuve. Il s'agit de la même structure depuis 1996, mais elle a beaucoup changée. De 1996 à 2009, elle possède 4 pieds rouges, un corps cylindrique blanc avec des motifs représentant une clé noire, la partie supérieure renfermant la clé est entièrement transparente. Le couvercle est de forme carrée. En 2010, les 4 pieds sont marron foncé, des éclairages sont ajoutés sur le corps blanc. La vitrine supérieure est toujours transparente mais circulaire. Le couvercle est donc rond lui aussi, avec un aimant. Le tour du dessus de la vitrine n'est plus transparent, puisqu'il s'agit d'un panneau de la même couleur que les 4 pieds. En 2011 et 2012, le style de 2010 est conservé. Le tour du dessus de la vitrine devient rouge-brique. En 2013, elle change de couleurs. Les 4 pieds sont violet et le corps est peint en bronze, toujours avec des lumières rouges. Les motifs des clés sont dessinées sur la partie supérieure des 4 pieds. Le tour du dessus de la vitrine devient violet, comme les pieds.
Pour l'éclairage, la vitrine n'a pas de lumière de 1996 à 2000. Puis elle est éclairée avec un blanc chaud de 2001 à 2012, puis avec un blanc froid depuis 2013.

- De 1996 à 2012, on peut remarquer la présence d'une ancienne carte contre le mur, derrière le hamac. Elle représente les alentours du Fort Boyard (Ile d'Aix, Fort Liédot...) et permet masquer la fenêtre de la cellule. Cette carte n'est plus visible depuis l'installation du nouveau décor de l'épreuve en 2013, mais elle est toujours en place actuellement derrière la fausse cloison violette !

- De 1996 à 1999, (hors émission 1, 2 et 10 de 1996) on peut apercevoir un tableau sur le mur à proximité de la trappe, au-dessus de la bibliothèque. Il s'agit d'un portrait de Jacques ANTOINE, le créateur du jeu, avec la cour intérieure du Fort Boyard en arrière-plan. La balance et le petit meuble (tamis) visible sur le parcours de l'épreuve, sont des anciens éléments de l'épreuve du Sable (version 2 de 1992-1993).

- En 1998, la balance présente sur la parcours perd ses deux bourriches. A la place, des plateaux circulaires en bois sont installés aux bouts des chaînes, ce qui permet au candidat de poser les pieds dessus pour s'aider à franchir l'obstacle.

- En 1999, un changement de version a lieu entre les émissions 1 et 2 (voir déroulement ci-dessus). Ensuite, le parcours ne changera plus jusqu'en 2009. On remarque notamment que la balance est remplacée par une échelle horizontale suspendue, provenant de l'ancienne épreuve de la Salle des tortures (1990-1994 ; elle y retournera de 2010 à 2016). La balance n'est plus utilisée pour l'épreuve, mais elle reste dans un coin de la cellule jusqu'en 2012 pour servir de décor. Elle disparaitra en 2013, pour revenir dès 2014 dans l'exposition Les Mystères du Fort Boyard au Fort Liédot sur l'Île d'Aix.

- De 1999 (2e version) à 2003, une petit tonneau est présent sur le sol, au milieu de l'échelle horizontale. Il permet au candidat de poser ses pieds dessus pour faire une pause. Ce "repose-pied" est d'ailleurs recouvert d'une fourrure blanche lors de la saison 1999 uniquement. On remarque quand même qu'il est absent dans l'émission 4 de 2001, puis dans les émissions 1 et 7 de 2002, ce qui rend l'épreuve bien plus difficile.

- En 2000, un filet est ajouté au-dessus de l'échelle horizontale, pour éviter notamment que les candidats passent sur la partie supérieure de la structure. De plus, le tromblon (fusil) de l'épreuve du Tromblon (1998) apparaît sur le mur de la cellule pour servir de décor.

- En 2002, à partir de l'émission 5 du 27 juillet, un petit tableau avec un voilier est accroché à l'ensemble de l'ancien tableau de Jacques ANTOINE. Ce nouveau tableau, très instable et parfois bousculé par les candidats quand il passe devant, reste à cet emplacement jusqu'à la fin de la saison 2009.

- En 2010, l'élément principal de l'épreuve change : la ventouse laisse place à un aimant. Les principaux changements sont : la roue sur le parcours, la corde d'accès au hamac, ainsi que les modifications du décor de la cellule contenant désormais plus de tableaux en équilibre.

- En 2011, la ventouse revient dans la cellule après le bref passage de l'aimant en 2010. Pour l'occasion, l'épreuve subit quelques changements pour adopter le thème d'un musée, avec de nouveaux tableaux, des objets de valeurs sur les murs et des caméras de surveillance, en lieu et place des tableaux en équilibre de la saison précédente. La roue mise en place en 2010 est améliorée et un strapontin est ajouté pour que le candidat puisse faire une pause.

- En 2012, la corde verticale pour aider à monter sur le hamac n'est plus présente dans les émissions de l'été. Toutefois, elle est visible dans les émissions de l'hiver.

- En 2013, l'épreuve change radicalement de décor pour renforcer l'esprit "musée". La cellule est plus sombre et les murs deviennent violet foncé. De nouveaux objets et meubles servent de décor (un long tapis au sol, des poteaux de guidage à corde rouge, deux nouveaux meubles dont un avec un objet dessus et de nouveaux tableaux), en remplacement des tableaux, des objets de valeurs, de la balance et de la bibliothèque à côté de l'entrée. La corde verticale pour aider à monter sur le hamac est présente à nouveau. Un tapis de protection violet en mousse est visible sur le sol à proximité de la porte, il a été mis en prévention, suite à l'impressionnante chute (sans gravité) d'un candidat de la version néerlandaise de Fort Boyard en 2011.

- De 2011 à 2013, l'épreuve a connu trois styles de portes (une par année) : gris clair et vieillit en 2011 ; mouluré, turquoise avec des poignées dorées en 2012 ; marron avec des grilles dorées depuis 2013.

- En 2015, la corde verticale pour aider à monter sur le hamac disparaît.

- En 2016, la corde verticale est remise en place en cours de saison.

- En 2017, à gauche de la porte, une caméra de surveillance est ajoutée. Elle provient de l'ancienne porte de l'épreuve de l'Alerte rouge.

- En 2018, la corde verticale disparaît à nouveau.

Apparitions

Fort Boyard 1996 = 12 fois dans 18 émissions
Fort Boyard 1997 = 09 fois dans 16 émissions
Fort Boyard 1998 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 1999 = 05 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2000 = 02 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2001 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2002 = 04 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2003 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2004 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2005 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2006 = 05 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2007 = 04 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2008 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2009 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2010 = 02 fois dans 07 émissions
Fort Boyard 2011 = 02 fois dans 07 émissions
Fort Boyard 2012 = 03 fois dans 11 émissions
Fort Boyard 2013 = 02 fois dans 09 émissions
Fort Boyard 2014 = 04 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2015 = 03 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2016 = 02 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2017 = 01 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2018 = 02 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 2019 = 01 fois dans 11 émissions

Sous-total Ventouse : 62 apparitions
Sous-total Aimant : 02 apparitions
Sous-total Museum : 20 apparitions


TOTAL = 84 apparitions

Vidéos

Autres épreuves et aventures de Fort Boyard :

Commentaires (7)

evan
  • 1. evan | 24/09/2014
quant il ya des cellule de prisonniers moi je n’ai plus de tete c est vrai quoi surtout le museum/ventouse
Yves Jonas
  • 2. Yves Jonas | 24/05/2017
Si tu fais seulement erreur de poser ton pied au sol tu es fait prisonnier
Camille
  • 3. Camille | 09/07/2017
Bonjour,
J'ai besoin de vos lumières. Je recherche l'auteur des magnifiques Marines accrochés dans la cellule du muséum. Il me semble apercevoir 4 tableaux de voilier et je ne retrouve pas le peintre.
Je vous remercie de l'aide que vous m'apporterez.
Bonne journée
thohtoboyard
  • 4. thohtoboyard | 12/10/2017
il faut absolument que cette épreuve soit diffuser plus longtemps 1 fois ce n'est comme si l'épreuve allait disparaître l’année prochaine non il ne faut pas si jamais la prod venait a supprimer soit le muséum la caserne ou encore Excalibur je serais très déçu et je leur en voudrait beaucoup
Boyardodog246
  • 5. Boyardodog246 | 23/01/2019
Mon épreuve à prisonniers préféré
Vacances
  • 6. Vacances | 08/05/2020
Une cellule à prisonniers magnifique. L'une des plus belles épreuves de Fort Boyard. Avec la Banque.
Gaël
  • 7. Gaël | 11/07/2020
Il faut vraiment qu'il diffuse cette épreuve au moins 4 ou 5 fois par an car elle n'est pas du tout lassante, il y a du suspense et c'est ça l'esprit du fort ! Cette cellule à que des atouts !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/06/2020