Vendeur d'indices

Localisation(s) :
- en intérieur > cellules 102, 202, 201 et 203 > 1991 (plan)
- en intérieur > cellules 203, 202 et 201 > 1992-1994 (plan)

Exécution :
- candidat(e) : Théoriquement pour les femmes
- effectif : 1 personne

Type(s) :
- en 1991 : aventure (sans chronomètre - émissions 1 à 10)
- de 1991 à 1994 : aventure (avec chronomètre)

En bref :

- Création et première apparition en 1991 (version 1)
- Nouvelle version en 1991 (version 2)
- Nouvelle version en 1992 (version 3)
- Dernière apparition et disparition en 1994

Particularité(s) :
- Aucune

Description - Vendeur d'indices (émission Anges de Sainte-Croix en 1991)

La candidate doit effectuer un parcours avec de nombreux obstacles dans les cellules du fort. Dans la première salle, elle doit trouver sous des draps ou dans des placards, un bocal circulaire contenant une mygale. Une fois qu'elle l'a trouvé, elle doit le récupérer et continuer sa progression.

Ainsi, il faut monter un escalier dans le noir, ouvrir une porte, passer au travers d'un des deux passages d'une grille, ouvrir une porte, se baisser, passer aux travers de sangles noires et blanches qui coulissent, avancer sur un sol instable, et se faufiler au travers de cages métalliques, tout cela avec le bocal ouvert et la mygale à l'intérieur !

À la fin du parcours, dans la dernière salle, elle doit remettre la mygale au Professeur Fou qui libère le papier contenant l'indice, accroché à l'animal. La candidate n'a plus qu'à le lire à travers une loupe.

Description - Vendeur d'indices (reste de la saison 1991)

L'aventure s'offre une nouvelle variante. Le parcours ne change pas, mais désormais la candidate obtient d'office 90 pièces de Boyards, qu'il faut tenir coûte que coûte dans ses mains. Il ne faut pas les perdre durant le trajet, car ils sont nécessaires à la fin de l'aventure, face au Vendeur d'indices.

La candidate entre alors dans la première salle, qui est la salle des horreurs. Elle doit trouver sous les nombreux draps ou dans les meubles, six mots inscrits sur un papier qu'il faut absolument retenir ! Lorsqu'elle les a trouvés, elle commence vraiment le parcours, qui n'a pas changé de la version 1.A. Devant le Vendeur d'indices, elle doit acheter un indice avec les boyards qu'elle possède encore dans les mains.
Le tarif est de 1 mot = 15 Boyards lors des diurnes 1991, puis de 1 mot = 10 Boyards à partir des nocturnes 1991. Elle doit donner 15 ou 10 Boyards au vendeur et énoncer l'un des 6 mots retenus, le vendeur lui dira alors si ce mot est "vrai" ou "faux". S'il est "faux", il faut recommencer en achetant à nouveau un autre mot, avec encore 15 ou 10 Boyards.

Il est donc nécessaire d'en avoir conservé le maximum pour avoir plus de chances devant le Vendeur d'indices... Si le mot est désigné comme "vrai", il y en a évidemment qu'un seul sur les six, il s'agit de l'indice de l'aventure...

Description - Vendeur d'indices (1992-1994)

Le principe ne change pas, les 90 Boyards sont toujours là, le vendeur d'indices aussi, où la candidate devra acheter ses indices à la fin de l'aventure. Le plus grand changement est dans le parcours, qui occupe maintenant seulement 3 cellules, mais il n'est pas plus simple !

Après avoir longé un couloir étroit devant la nouvelle épreuve de la Cellule qui rétrécit, la candidate avance dans une salle remplie de boules. C'est ici, qu'elle doit retenir les six mots qui sont maintenant simplement sur des bocaux, placées sur des étagères murales.
Ensuite dans la deuxième salle, il faut passer au travers de grands tourniquets conçu avec des rames, suivi de trois doubles portes en bois. Le parcours se poursuit avec une salle pleine de toiles et de draps avec de la fumée, avant de passer dans un mur d'élastiques.

Ensuite, le reste du parcours est identique à 1991, avec le passage sur le sol instable et le délicat labyrinthe de cages métalliques, désormais en ligne droite. La candidate arrive ainsi devant le Vendeur d'indices, pour acheter ses indices et découvrir le véritable indice de l'aventure.

Évolutions et informations complémentaires

- En 1991, la première salle de l'aventure (cellule 102) hérite des murs peints en noir ayant servi auparavant pour l'épreuve de Topkapi (1990). Cette même salle (cellule 102) est agencée avec du mobilier et des éléments de l'ancienne épreuve du Musée des horreurs de 1990. De plus, dans une autre salle de l'aventure (cellule 201) on distinge une structure centrale au milieu d'une tuyauterie. Il s'agit des restes des éléments de décor de l'épreuve de la Tubulure qui se trouvait dans cette cellule en 1990. Ces deux éléments, la tuyauterie (cellule 201) et la première salle (cellule 102), disparaissent totalement en 1992 lors de l'installation de la nouvelle version du parcours de l’aventure.

- En 1991, cette aventure marque déjà l'histoire du jeu grâce à deux points : c'est la seule aventure qui utilise en totalité le petit escalier qui relie les cellules 102 et 202, et c'est aussi la seule épreuve et aventure en intérieur qui utilise un total de 4 cellules dans le fort.

- Dans la première version de l'aventure en 1991, visible uniquement lors de l'émission 3 des Anges de Sainte-Croix du 12 juillet 1991, le personnage du Vendeur d'indices n’existe pas encore réellement. En effet, à la fin du parcours, c'est le Professeur Fou qui fait face à la candidate. Cette version avec le transport de l'araignée dans son bocal n'ayant pas convaincu, le principe est repris partiellement pour créer la première version de l'aventure des Araignées, avec le personnage du Professeur Fou, dans l'émission 7 des Kadors du 9 août 1991. En conséquence, l'aventure du Vendeur d'indices a bénéficié de sa deuxième version, avec le nouveau personnage du Vendeur d'indices.

- En 1991, les aventures sont chronométrées qu'à partir de l'émission 11 du 6 septembre 1991, mais sans véritable chronomètre à l'écran. Ainsi, dans l'émission 12 des Tops du 13 septembre 1991 et dans l'émission 13 des Punchs du 20 septembre 1991, le temps pour réussir l'épreuve est matérialisé par une petite bougie allumée par le Vendeur d'indices. Une fois que la bougie s'est éteinte le personnage s'en va, l'aventure est perdue. Pour les émissions suivantes, le chronomètre officiel entre en vigueur à l'écran, avec des durées différentes au fil des années : 6 minutes lors des diurnes de 1991, 5 minutes 30 lors des nocturnes de 1991, 4 minutes 30 en 1992 et 4 minutes 15 en 1993 et 1994.

- En 1992 et 1993 (dans certaines émissions), Sumo est présent à mi-parcours juste avant le mur d'élastiques, pour faire peur à la candidate.

- En 1993, les tourniquets à rames tournent sur eux-mêmes en les poussant, ce qui n'est pas le cas les autres années.

- En 1995, l'aventure est entièrement démontée, afin de libérer les cellules 201 et 202 pour créer la Salle du Conseil, et la cellule 203 pour accueillir le Pré-Conseil, devant l'épreuve de la Cellule qui rétrécit.

Apparitions

Fort Boyard 1991 = 08 fois dans 27 émissions
Fort Boyard 1992 = 06 fois dans 17 émissions
Fort Boyard 1993 = 02 fois dans 10 émissions
Fort Boyard 1994 = 03 fois dans 10 émissions

TOTAL = 19 apparitions

Vidéos

Autres épreuves et aventures de Fort Boyard :

Commentaires (2)

Fan Fort Boyard
  • 1. Fan Fort Boyard | 23/06/2015
Super épreuve ! C'est vraiment dommage qu'ils l'aient supprimée.
Frédéric LANGLOIS
  • 2. Frédéric LANGLOIS | 08/07/2016
tout à fait, comme toutes les épreuves de cette époque qui me manque

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/06/2020